GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le Tchad a trouvé un accord sur sa dette avec Glencore

    Le Tchad a trouvé un accord avec Glencore pour rembourser sa dette d'un milliard de dollars sur 12 ans. REUTERS/Arnd Wiegmann/Files

    Le Tchad va pouvoir souffler financièrement. Mercredi, la Société des hydrocarbures du Tchad a trouvé un accord avec son créancier Glencore pour étaler le remboursement de sa dette, qui était devenue insoutenable : un milliard de dollars payables en barils de pétrole à la société suisse de négoce. L’accord entre le Tchad et Glencore pourrait faire jurisprudence dans d’autres pays pétroliers d’Afrique.

    Glencore a fini par lâcher du lest : le Tchad et sa compagnie nationale de pétrole ont 12 ans pour rembourser leur dette d’un milliard de dollars à la maison de négoce suisse, avec une période de grâce, c’est-à-dire zéro mensualité, pendant non pas un an, mais deux ans, a précisé à RFI la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT). Le taux d’intérêt est abaissé de 5 points et demi. Et Glencore fournira intégralement la raffinerie de Ndjamena pour alimenter la capitale tchadienne en électricité.

    Huit mois de négociations très tendues

    Des concessions obtenues après huit mois de négociations très tendues. Glencore était intraitable et le Tchad menaçait de lui retirer la commercialisation de son pétrole au profit de la compagnie américaine ExxonMobil. Peut-être l’introduction de banques françaises comme Rothschild autour de la table des négociations a-t-elle facilité les choses. Le Tchad est, on le sait, indispensable à la guerre que mène la France contre le jihadisme dans le Sahel. Paris n’a pas intérêt à ce que régime d’Idriss Déby soit à genoux.

    Nouvelle tranche de prêt du FMI à la clé

    Cet accord est un soulagement financier énorme pour les autorités de Ndjamena. Le Tchad avait fini par consacrer 85 % de ses revenus pétroliers au service de la dette envers le géant suisse. Les prix du baril avaient en effet plongé depuis que les emprunts avaient été contractés, en 2013 et 2014. Le gouvernement avait dû réduire les salaires des fonctionnaires des trois quarts et l’agitation sociale grossissait depuis le mois dernier.

    Le gouvernement de Ndjamena gagne un répit dans ses remboursements. Il va pouvoir bénéficier à plein du rebond des cours du brut et demander l’ouverture de la deuxième tranche de prêt du Fonds monétaire international, qui était conditionné à la restructuration de sa dette envers le négociant.

    Jurisprudence au Congo ?

    Un épilogue favorable au Tchad, qui pourrait faire jurisprudence au Congo. Les autorités de Brazzaville ont cette fois fait appel à la banque Lazard pour les aider à négocier la restructuration de leur dette de 2 milliards 300 millions de dollars, payables en barils à deux maisons de négoce, Trafigura et, de nouveau, Glencore.


    Sur le même sujet

    • Aujourd'hui l'économie

      Pourquoi le Tchad en vient à baisser les salaires des fonctionnaires

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Tchad: les autorités cherchent des solutions pour renflouer les caisses du pays

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      «Faire grandir le tissu industriel du Tchad qui est réduit au pétrole»

      En savoir plus

    • Le coq chante

      Pour un réel essor du secteur agricole en Afrique Centrale

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Tchad: «Le pétrole seul ne pas faire avancer l’économie tchadienne»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.