GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Les entreprises africaines découvrent l'utilité d'une DRH

    Vue d'Abidjan le 31 août 2015. (Photo d'illustration) Jose Cendon/Bloomberg via Getty Images

    Les entreprises africaines prennent conscience de l'importance d'avoir une direction des ressources humaines performante. Les DRH africains tiennent congrès ce jeudi et ce vendredi à Abidjan. Une initiative qui vise à partager les expériences et à développer un secteur vital pour l'entreprise, surtout dans des pays où la ressource humaine manque souvent de formation.

    Ils sont souvent mal aimés des employés, assimilés à des surveillants tatillons, pourtant les directeurs des ressources humaines remplissent une fonction essentielle dans l'entreprise en mobilisant et en formant les employés et les cadres. Jean-Jacques Grunspan est le co-organisateur du Congrès performance RH qui se tient jusqu'à ce vendredi soir à Abidjan :

    « Déjà, ils participent à la stratégie de l'entreprise, puisque qui dit "expansion et développement" dit "regroupement ou création d'équipes". Et former les équipes, on sait bien que c'est ce qui est plus difficile dans une entreprise. Une entreprise n'existe que par les équipes qui la composent et donc cette gestion des équipes est gage de succès ou d'échec. »

    Mar Mao est le DRH de CFAO Technologie à Abidjan, pour lui dans un climat de concurrence accrue, les ressources humaines peuvent permettre à l'entreprise de gagner des parts de marchés :

    « Les entreprises en Afrique n'ont plus comme concurrent l'entreprise qui est en face, mais bien celles qui sont à Shanghai ou New York du fait de la globalisation. Nous avons donc besoin de former les personnes que nous recrutons et les amener aux standards mondiaux pour affronter la concurrence qui est de plus en plus accrue. »

    Au Sénégal ou en Côte d'Ivoire, les entreprises participent à la formation professionnelle via les taxes et les cotisations. Jean-Marie Peretti professeur à l'Essec, l'une des grandes écoles de commerce françaises, estime ainsi que les DRH jouent un rôle crucial dans la définition des politiques publiques :

    « Ce sont ces partenariats que la fonction RH construit. De façon à ce que la formation des centres d'apprentissage soit la plus proche des besoins futurs et actuels des entreprises. Et qu'elle soit également extrêmement adaptée aux moyens, même limités, des entreprises. »

    Les entreprises d'Afrique de l'Ouest ont souvent du mal à trouver les bons profils, notamment dans les secteurs techniques. Dans cette quête des meilleures compétences, les entreprises qui développent leurs secteurs des ressources humaines prennent l'avantage, c'est du moins la conviction des organisateurs du congrès d'Abidjan.


    Sur le même sujet

    • Aujourd'hui l'économie

      Les salariés de la zone euro recevront-ils les fruits de la croissance ?

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Tunisie : encouragements et freins du développement des start-up

      En savoir plus

    • Côte d'Ivoire

      Abidjan: la loi fiscale au coeur de la conférence de presse du Premier ministre

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.