GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le retour du religieux «boosté» par les idéologies nationalistes

    «Religion et politique», sous la direction d'Alain Dieckhoff et de Philippe Portier. © Presses Sciences Po

    9H10-10H00 - 1ère et 2ème parties

    9H00-9H30 - Le retour du religieux « boosté » par les idéologies identitaires : l’analyse du sociologue des religions, Philippe Portier
    C’est un des constats du livre collectif Religion et politique (SciencesPo Les Presses) codirigé par Philippe Portier et Alain Dieckhoff : le « nationalisme séculier » des trois décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, a été remplacé par un « nationalisme religieux » très actif dans des pays comme l’Inde, la Birmanie ou Israël.

    Philippe Portier , directeur d’études à l’EPHE dirige le Groupe sociétés, religions laïcités (GSRL) du CNRS. Dans cet entretien, il analyse également la place et l’attention que réserve le président Macron aux religions.


    9H30-10H00 - Sébastien Henry, ex-businessman philanthrope promoteur de l’engagement dans son dernier livre Ensemble : Agir pour soi et pour les autres (Les Arènes)
    Sébastien Henry, 45 ans, a accompagné avec succès pendant dix ans en Asie des chefs d’entreprise dans leur activité managériale. Ce diplômé d’Essec mais aussi d’une licence en philosophie et en psychologie, adepte de la méditation se consacre depuis son retour en France à jeter des ponts entre le monde de l’entreprise et celui des sagesses héritées des traditions spirituelles orientales et occidentales. Ses engagements de jeunesse auprès des personnes en fin de vie ou en grandes difficultés sociales l’ont rattrapé. Dans le sillage du moine bouddhiste Matthieu Ricard qui a préfacé son livre, Sebastien Henry rappelle que prendre soin des autres c’est aussi prendre soin de soi. Il consacre aujourd’hui une grande partie de son temps à des activités caritatives. Au-delà du développement personnel, ce livre généreux entend stimuler l’esprit de fraternité.


    Sur le même sujet

    • Géopolitique, le débat

      Dieu, puissance internationale?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.