GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un collectif de Berlinois contre le campus Google

    Des membres du collectif berlinois devant le bâtiment qui doit abriter le 7ème Google Campus. © Collectif «Fuck Off Google»

    Après Londres, Madrid, Sao Paulo, Séoul, Tel Aviv et Varsovie, Google souhaite installer son septième « Google Campus » à Berlin. Une bonne nouvelle a priori pour la capitale allemande qui confirme ainsi son nouveau statut de capitale européenne des nouvelles technologies. Pourtant à Kreuzberg, le quartier qui doit accueillir ce grand laboratoire d’idées, la résistance s’organise. Inquiets des conséquences notamment sur les loyers de ce nouveau voisin, les habitants ont créé l’initiative « Fuck off Google ». A Berlin, c’est le reportage de Julien Mechaussie.

    Les colonies ont vécu, restent leur symbole, que certains veulent éradiquer. A Bruxelles, depuis quelques semaines, des statues de l’ancien roi Léopold II sont recouvertes de peinture ou carrément déboulonnées. Actions revendiquées par le groupe, « Association citoyenne pour un Espace public décolonial » Laxmi Lota.

    Les élections législatives en Italie auront lieu le 4 mars prochain. REUTERS/Yara Nardi

    Ce sont les « élections les plus incertaines depuis 25 ans ». Voilà comment le quotidien national Il Corriere della Sera décrit les élections qui auront lieu le 4 mars 2018 en Italie. Beaucoup pointent une campagne électorale en demi-teinte, qui peine à intéresser les électeurs. Reportage de Cécile Debarge.
     

    A la Une. En Hongrie, à 40 jours des législatives prévues le 8 avril 2018, le Premier ministre nationaliste Viktor Orban subit un revers inattendu. Dimanche, son parti, le Fidesz a été battu, à plate couture, lors d’une élection partielle. L'élection surprise du candidat indépendant Péter Marki-Zay fait les choux gras de la presse hongroise. Florence La Bruyère.


    Sur le même sujet

    • Carrefour de l'Europe

      Italie, élections attention danger !

      En savoir plus

    • Italie / Législatives

      Italie: Berlusconi, leader inéligible d'une coalition favorite des législatives

      En savoir plus

    • Italie

      Italie: extrême droite et antifascistes manifestent en nombre

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Hongrie: les partis d'opposition sous pression à l'approche des législatives

      En savoir plus

    • Reportage International

      Hongrie: des proches de Viktor Orban font main basse sur les médias locaux

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.