GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Canada: une tornade a provoqué d'importants dégâts non loin d'Ottawa (médias)
    • L'Assemblée de la Polynésie française repousse à 62 ans (contre 60 auparavant) l'âge de départ à la retraite
    • Un journaliste assassiné dans le sud du Mexique, le 9e en 2018 (employeur)

    René Depestre (1ère partie)

    René Depestre, Bonsoir Tendresse. © Editions Odile Jacob

    Emission spéciale René Depestre, poète, romancier et essayiste, rencontré chez lui à Lezignan-Corbières, à l'occasion de la parution de son autobiographie Bonsoir Tendresse, parue chez Odile Jacob.

    Il marche sur l’eau du monde, René Depestre. Comme un prophète des toutes premières révolutions. Né sur la terre de Jacmel en 1926, une première fois en Haïti, une seconde fois en poésie, il s’est fait autant d’amis que d’ennemis en produisant poèmes, romans, essais. Dès 1956, il écrit Moi un nègre inconnu dans la foule, moi un brin d'herbe solitaire et sauvage, je le crie à mon siècle, Il n'y aura de joie pour l'homme que dans un pur rayonnement de l'homme par l'homme, un fier élan de l'homme vers son destin. René Depestre a été ce nègre fier au service d’un idéal communiste, anti-colonialiste, puis anti-communiste. Sur sa route d’idéaliste sauvage, il croise Castro, Che Guevara, Jorge Amado, André Breton, Aimé Césaire, tous ceux qui rêvent le monde... grande figure de la négritude, prix Renaudot 1988 pour Hadriana dans tous mes rêves, ce jeune homme de 91 ans publie ses Mémoires intitulées Bonsoir tendresse... une belle occasion de lui dire bonjour tout un week-end ESM dans sa maison du sud de la France.

    Les choix musicaux de René Depestre

    Toto Bissainthe Papa Loko
    Benny More Santa Isabel de las Lajas

    Prochaine émission

    Sharif Andoura

    Sharif Andoura
    Une tête d’écossais, un prénom arabe et peut-être un accent belge. Je vous présente Sharif Andoura, comédien et acteur de sa propre vie. Comme nous tous, vous me direz !? Mmm pas sûr. Né (…)
    • Daniel Kamwa

      Daniel Kamwa

      Je ne sais pas vous, mais moi je me fais un cinéma en ce moment... Je me retrouve avec plein de bobines de films sur la table d’En Sol Majeur, toutes signées …

    • Taysir Batniji

      Taysir Batniji

      Voilà quelqu’un qui a l’œil. L’œil de celui qui a vu, vécu et perdu une terre. De celui qui a peut-être aussi entendu …

    • Anna-Alix Koffi

      Anna-Alix Koffi

      Elle a de la personnalité, c’est même une grande gueule complètement branchée sur le bon goût. Et quand elle aime, elle ne compte …

    • Logan de Carvalho

      Logan de Carvalho

      Une caravane vient de se garer devant le studio d’En Sol Majeur. Mais c’est une caravane virtuelle, j’dirais même que c’est une moitié …

    • Gérard Essomba

      Gérard Essomba

      Le ton est donné dans ce Yaoundé du mois de mai, fleuri, pluvieux et terriblement camerounais. Un mois de mai qui accueillait En Sol Majeur, dans le cadre …

    • Habib Dechraoui

      Habib Dechraoui

      Si je vous dis Arabesques, vous pensez à quoi ? Non, c’est pas une série télé. C’est vrai que ça pourrait être …

    • Hovnatan Avedikian

      Hovnatan Avedikian

      Qu'est-ce qu'il peut y avoir dans un mètre cube d'artiste qui s'appelle Hovnatan Avedikian ? De la terre, de l'odyssée, mais aussi …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.