GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
    • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)
    • Plusieurs centaines de migrants évacués ce jeudi matin du centre de la ville de Nantes
    • Procès Bygmalion: la décision sur les recours de Sarkozy a été reportée au 25 octobre (cour d'appel)
    • France-CSG: 300 000 retraités bénéficieront en 2019 d'un geste fiscal (Philippe)
    • Guerre commerciale: le patron d'Alibaba Jack Ma renonce à sa promesse de créer un million d'emplois aux Etats-Unis (Chine nouvelle)
    • Japon: le Premier ministre Shinzo Abe a été réélu à la tête de son parti (officiel)

    Jeux paralympiques d'hiver: la situation et l'image du handicap en Corée du Sud

    Yoo In-sik est le premier athlète sud-coréen à avoir participé aux Paralympiques d'hiver (Albertville, 1992). Dans son atelier de réparation mécanique à Séoul, il montre les stabilisateurs à patin qu'il s'est fabriqués lui-même pour dévaler les pentes. RFI / Frédéric Ojardias

    Les Jeux paralympiques d’hiver ont débuté ce vendredi 9 mars 2018 à Pyeongchang. 10 jours de compétition, 570 athlètes venus de 49 pays différents, un record dans l’histoire des Paralympiques. En Corée du Sud, pays organisateur des Jeux, la situation et l’image de la société sur les personnes en situation de handicap se sont beaucoup améliorées ces dernières décennies. Mais d’importants progrès restent à faire, et le sport représente un excellent moyen d’y parvenir. Notre correspondant à Séoul est allé à la rencontre de deux athlètes paralympiques sud-coréens.


    Sur le même sujet

    • JO 2018

      Pyeongchang clôt les JO-2018 et transmet le flambeau à Pékin [Diaporama]

      En savoir plus

    • Corée du Sud

      JO de Pyeongchang: un bilan riche en émotions sportives et diplomatiques

      En savoir plus

    • Invité de la mi-journée

      Tony Estanguet: des JO 2018 «ce que l'on retient c'est surtout des émotions»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.