GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Otan indique vouloir «réexaminer» son engagement au Kosovo à cause de sa nouvelle armée (Stoltenberg)
    • Armée au Kosovo: la Serbie restera «sur le chemin de la paix» (Premier ministre)
    • Strasbourg: le marché de Noël rouvre en présence de Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur
    • La Chine indique vouloir suspendre les surtaxes douanières sur les voitures importées des Etats-Unis (officiel)
    • Japon: dix facultés de médecine ont falsifié les résultats au concours d'entrée, indique le ministère de l'Education
    • Kosovo: le Parlement vote la création d'une force armée (AFP)
    • Attaque de Strasbourg: sept personnes en garde à vue, dont deux nouvelles la nuit dernière (procureur de Paris)
    • Côte d'Ivoire: l'opposant Henri Konan Bédié évoque une alliance avec l'ex-président Gbagbo
    • Manifestation des «gilets jaunes»: pour l'«acte V» à Paris, un dispositif «semblable» à celui de samedi dernier (préfet de police)
    • Chine: le premier réacteur nucléaire EPR dans le monde entre en service commercial

    Qui veut faire main basse sur la Commission européenne?

    Martin Selmayr, secrétaire général de la Commission européenne, à Bruxelles, le 7 mars 2018. © REUTERS/Eric Vidal

    C'est l'affaire qui agite les cénacles européens, depuis plusieurs semaines. Martin Selmayr, haut fonctionnaire allemand de 47 ans, a été récemment et rapidement nommé secrétaire général de la Commission européenne, sur proposition du président de la Commission Jean-Claude Juncker, dont Martin Selmayr était le chef de cabinet. Il dirige donc désormais plus de 30 000 fonctionnaires européens. Les qualificatifs peu flatteurs pleuvent : Raspoutine, Prince noir... Tout cela évoque furieusement l'idée que l'homme tire les ficelles, et bénéficie d'un pouvoir étendu et assez peu contrôlé. Pour en faire quoi ? Qui veut faire main basse sur la Commission européenne ? C'est la question du jour.

    Pour en débattre :
    - Yves Bertoncini, président du Mouvement Européen-France (Studio)
    - Jean Quatremer, journaliste à Libération et rédacteur du blog «Coulisses de Bruxelles». (téléphone)

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.


    Sur le même sujet

    • Union européenne

      UE: la nomination de Selmayr à la Commission européenne devient le «Selmayrgate»

      En savoir plus

    • Européen de la semaine

      Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne

      En savoir plus

    • Union européenne

      La Commission européenne autorise le glyphosate pour cinq ans de plus dans l'UE

      En savoir plus

    • Espagne/UE

      Catalogne: la Commission européenne derrière le gouvernement espagnol

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.