GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les touristes reviennent sur les plages tunisiennes

    Les Tunisiens ont renforcé la sécurité sur les plages. Photo: l'île de Djerba en septembre 2016. © REUTERS/Zoubeir Souissi

    Au dernier Salon mondial du tourisme à Paris, la semaine dernière, la Tunisie était présente en force. Frappée par les attentats de Sousse et du Bardo en 2015, elle a connu une chute brutale de l'arrivée de touristes. Il a fallu dépasser le traumatisme et convaincre que les plages et les jardins de jasmins étaient à nouveau sûrs, une politique qui a porté ses fruits.

    « On l'a bien senti pour 2017 et la même tendance a continué sur 2018. ». Hamza Louati est le directeur général de Tunis Air en France. L'activité de la compagnie aérienne est en plein essor et témoigne d'une reprise du tourisme en Tunisie.

    « On a ouvert nos réservations pour l'été un peu plus tôt cette année, et on a constaté que les réservations se faisaient d'une manière assez remarquable que ce soit pour la colonie tunisienne qui se déplace en Tunisie ou pour l'activité touristique. C'est une augmentation à deux chiffres qui se poursuite pour 2018. »

    En 2017, sept millions de touristes sont entrés en Tunisie, dont 570 000 Français. On est loin de l'année 2010 où 1,4 million de Français se rendaient dans les golfes d'Hammamet, de Tunis et de Gabès, mais le chiffre progresse de 46% par rapport à 2016. Depuis, les Tunisiens ont renforcé la sécurité sur les plages et l'attaque terroriste contre la station de Sousse qui avait fait 38 morts est en passe d'être surmontée. Sami Garbi dirige la branche française de l'Office nationale de tourisme tunisien. « Les forces de l'ordre assurent convenablement et comme il se doit la sécurité dans toutes les régions. Et c'est comme en France, on voit de temps en temps ici et là des patrouilles, que ce soit de la police ou de l'armée. »

    Mais la crise de 2015 et 2016 a poussé les entreprises tunisiennes vers de nouveaux horizons. Ainsi Tunis Air ouvre désormais chaque année deux lignes vers l'Afrique. Le continent est la nouvelle priorité du groupe qui se rêve en égal de la Royal Air Maroc. Hamza Louati : « Tunis Air a repris un peu sa stratégie et on s'est ouvert davantage sur l'Afrique. D'ailleurs on a pratiquement deux ouvertures de ligne tous les ans. On ouvre incessamment le Soudan et dans la foulée, on ouvrira le Cameroun. Cela fait partie de notre priorité stratégique que de s'ouvrir sur l'Afrique. »

    Si les voyageurs reviennent c'est aussi grâce à une politique de prix attractive. La baisse du dinar tunisien a incontestablement eu des effets positifs. Le tourisme est un secteur vital pour l'économie tunisienne, il pèse plus de 7% du produit intérieur brut.


    Sur le même sujet

    • Tourisme / Afrique

      Les pays d'Afrique en proie au jihadisme à la reconquête des touristes perdus

      En savoir plus

    • Tourisme / Afrique

      Le continent africain attire toujours plus de touristes

      En savoir plus

    • Algérie / Tunisie

      L’exil estival de millions d’Algériens vers la Tunisie

      En savoir plus

    • Tunisie

      Tourisme: un paquebot en escale à Tunis, une première depuis l'attaque du Bardo

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.