GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Selon les informations du journal «Le Monde», le milliardaire breton Vincent Bolloré a été placé en garde à vue ce mardi 24 avril dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre dans le cadre d’une information judiciaire ouverte notamment pour «corruption d’agents publics étrangers» et portant sur les conditions d’obtention en 2010 de deux des seize terminaux à conteneurs opérés par le groupe Bolloré sur le continent africain, l’un à Lomé, au Togo, l’autre à Conakry, en Guinée.

    Dernières infos
    • Football : Henri Michel, ex-joueur de l'équipe de France et sélectionneur des «Bleus» est décédé
    • Air France: les résultats de la consultation du personnel sur les salaires seront connus le 4 mai (direction)
    • Irak: la jihadiste française Mélina Boughedir va être réjugée pour «terrorisme» (tribunal)
    • Kim Jong-un exprime sa «tristesse» après la mort de 32 touristes chinois dans un accident d'autocar en Corée du Nord
    • Greenpeace veut une politique agricole commune européennne (PAC) qui favorise l'environnement et non l'élevage intensif

    La semaine médiatique d’Emmanuel Macron: saura-t-il convaincre?

    Le président de la République française, Emmanuel Macron, ce jeudi 12 avril 2018 dans une classe d'école à Berd’huis, dans le cadre d'un entretien sur TF1. © Yoan Valat/Pool via Reuters

    C'est sinon un changement, du moins un ajustement. Alors qu'il avait passé la première année de son mandat à maintenir une parole rare et à entretenir des rapports parfois complexes avec la presse, Emmanuel Macron change de braquet dans sa communication. Coup sur coup, deux entretiens télévisés au long cours. L'un aujourd'hui, de plus d'une heure au journal télévisé le plus regardé à la mi-journée. Un autre de deux heures dimanche soir avec des journalistes peu réputés pour être complaisants à l'égard de leurs invités. Le président a manifestement senti le besoin de se faire entendre. Cette offensive médiatique va-t-elle lui permettre de reprendre la main dans un contexte de contestation ? C'est la question du jour.

    Pour en débattre :

    - Pierre Lefébure, maître de conférence en science politique à l'Université Paris 13.

    - Bruno Cautrès, politologue, chercheur au Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF).

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.


    Sur le même sujet

    • France

      Macron dans une classe d'école pour faire la pédagogie de son action

      En savoir plus

    • France

      Le président Macron au JT de TF1: une heure pour parler à la France rurale

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.