GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 27 Avril
Samedi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    AlterEgo, un kit mains libres qui lit dans vos pensées

    AlterEgo, le kit mains libres inventé par l'Institut technologique du Massachusetts. ©YouTube/MIT

    Présenté par ses inventeurs américains comme un dispositif capable de lire nos pensées, le casque AlterEgo, qui ressemble à un kit mains libres, permet de vocaliser les mots prononcés mentalement par son porteur sans qu’aucun son ne sorte de sa bouche.

    Le développement des casques dénommés électroencéphalographe ou EEG, qui captent nos ondes cérébrales les plus subtiles, nous font croire qu’une machine serait bientôt en mesure de pirater à notre insu nos pensées les plus intimes. Ce n’est pas demain la veille ! Malgré d’indéniables progrès réalisés récemment par les neuroscientifiques, aucun programme informatique aussi « intelligent » soit-il n’est encore capable de traduire avec précision en mots ou en images, les vagues d’influx nerveux qui parcourent nos cerveaux.

    Pouvons-nous pour autant dormir sur nos deux oreilles et continuer à rêvasser tranquillement ? Presque, estiment les chercheurs américains de l'Institut technologique du Massachusetts qui ont expérimenté un autre procédé pour développer un appareil apparemment doué de télépathie.

    Leur dispositif ressemble à un gros casque audio, cette nouvelle interface informatique est capable de vocaliser les mots qu’un utilisateur verbalise intérieurement, sans jamais les prononcer à haute voix, comme quand nous lisons silencieusement un texte, par exemple.

    Tout le système des chercheurs du MIT se base sur un phénomène dénommé la « subvocalisation ». Explication : lorsque l’on formule mentalement des phrases simples du type « combien font 2 plus 2 ? » ou « quelle heure est-il ? », notre cerveau envoie automatiquement des signaux neuromusculaires complètement indiscernables pour des yeux humains, aux muscles de la bouche.

    En revanche, ces ondes subliminales sont parfaitement détectables en employant des capteurs ultra-sensibles. « Les signaux sont transmis à un système d’apprentissage automatique qui a été entraîné pour établir des corrélations entre des tensions musculaires et des mots particuliers », précisent les chercheurs.

    Leur prototype qui a été testé sur une quinzaine de volontaires, affiche déjà un taux de compréhension de 92%. L’appareil qui couvre un côté du visage fonctionne dans les deux sens, comme un kit mains libres. Les questions posées en silence sont analysées par le dispositif, les réponses sont ensuite délivrées en audio par des écouteurs utilisant la conduction osseuse.

    AlterEgo, qui n’est pas un vrai système de télépathie, permettrait cependant de s’interfacer à distance et en silence avec d’autres appareils électroniques afin de les télécommander ou de communiquer dans des environnements bruyants, en toute discrétion.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.