GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Jeudi 26 Avril
Aujourd'hui
Samedi 28 Avril
Dimanche 29 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les polices américaine et de l'UE disent avoir neutralisé les organes de propagande en ligne du groupe Etat islamique (Europol)
    • Arménie: le Premier ministre par intérim ne veut pas négocier avec l'opposant Pachinian (porte-parole)
    • Rencontre Kim Jong-un-Moon Jae-in: la Chine «applaudit» et salue leur «courage»
    • Kim Jong-un et Moon Jae-in ont parlé de la dénucléarisation et d'une paix permanente sur la péninsule (Séoul)

    L'écrivain français Emmanuel Grand, lauréat du Prix Landerneau Polar 2018

    L'écrivain français Emmanuel Grand en studio à RFI. © Fanny Renard / RFI

    Emmanuel Grand, né à Versailles en 1966, a passé son enfance en Vendée et vit aujourd’hui en région parisienne. Auteur de polars, ses deux premiers livres ont été très remarqués: « Terminus Belz » (prix PolarLens, Tenebris et prix du polar SNCF) et, en 2016, « Les salauds devront payer » (prix Interpol’Art).

    Son troisième roman intitulé « Kisanga » aux éditions Liana Levi, qui se déroule en République Démocratique du Congo, vient d'être couronné par le Prix Landerneau Polar 2018.

    Couverture du roman "Kisanga" Couverture : D. Hoch, Photos : © Jeff Hutchens/Getty Images

    « Joli coup pour Carmin. Le fleuron minier français signe un partenariat historique avec la Chine afin d’exploiter un exceptionnel gisement de cuivre au Congo. Annoncé en grande pompe par les gouvernements respectifs, soutenu par les banquiers d’affaires, le projet Kisanga doit être inauguré dans trois mois. Un délai bien trop court pour Olivier Martel, l’ingénieur dépêché sur place pour le piloter, mais en principe suffisant pour les barbouzes chargées de retrouver un dossier secret susceptible de faire capoter toute l’opération s’il tombait entre de mauvaises mains. Celles de Raphaël Da Costa par exemple, un journaliste qui s’est déjà frotté par le passé à Carmin et aux zones grises du pouvoir. Trois mois, le temps d’une course-poursuite haletante au coeur de la savane katangaise et sur les pistes brûlantes du Kivu, pour découvrir ce que dissimule le nom si prometteur de Kisanga. Du suspense, du rythme et un réalisme redoutable irriguent ce thriller implacable sur les nouveaux jeux d’influence en Afrique. »(Présentation de l'éditeur)


    Sur le même sujet

    • Invité Culture

      Emmanuel Grand, lauréat du Prix Landerneau Polar 2018 pour «Kisanga»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.