GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: un train percute une foule; on déplore une soixantaine de morts, des personnes rassemblées pour un festival hindou à Amritsar
    • Plusieurs explosions dans des centres de vote à Kaboul (responsable et témoins)
    • Tanzanie: le milliardaire enlevé Mohammed Dewji annonce avoir été retrouvé (tweet)
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)

    Italie: Rome criblée de nids-de-poule

    Des bénévoles de l'association Tappami consacrent une grande partie de leur temps libre à ce qu’ils considèrent comme une mission «pour le bien commun». ©Facebook/tappami

    Suite aux protestations vigoureuses des Parisiens, la maire, Anne Hidalgo, a officiellement lancé un « plan d’urgence » pour en finir avec les nids-de-poule qui se sont multipliés sur la voirie durant cet hiver rigoureux. « Les traitements des trous les plus dangereux seront achevés d’ici l’été », a-t-elle assuré. Un tel engagement serait du ressort du miracle pour Rome, où nids-de poule et cratères se comptent par dizaines de milliers. Cela fait plus de huit ans que les automobilistes, motocyclistes et piétons doivent maîtriser l’art du slalom pour éviter accidents et blessures. Et depuis ces derniers mois, en raison d’une météo souvent pluvieuse, le problème ne cesse d’empirer.

    C’est simple : 93 % des rues et trottoirs de la capitale auraient besoin de travaux urgents de manutention. Malheureusement pour nos cousins transalpins, la municipalité est désargentée et aucun projet ne décolle dans la Ville éternelle. Si ce n’est celui d’une association de bénévoles dénommée « Tappami » (Bouche-moi) qui colmate des centaines de trous, signalés par des riverains comme particulièrement dangereux. Mais comme le constate notre correspondante à Rome, Anne Le Nir, c’est une véritable armée d’ouvriers qui serait nécessaire.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.