GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Peine de mort en Afrique: «On voit des avancées très positives»

    Un ancien soldat sud-africain William Endley, quitte le palais de justice de Juba à Juba, au Soudan du Sud, le 23 février 2018 après son procès où il fut condamné à mort. AFP/Stefanie Glinski

    L'Afrique subsaharienne représente une « lueur d'espoir », dans la lutte contre la peine de mort. Ce sont les termes d'Amnesty International, dans son rapport sur le sujet, pour 2017. L'ONG note des avancées positives sur le continent : l'abolition de la peine capitale en Guinée, des modifications de la législation dans plusieurs pays, et le nombre de condamnations à mort est passé de 1 086 en 2016, à 878 en 2017. Toutefois, deux pays (Somalie et Soudan du Sud) ont procédé à des exécutions, l'an dernier, en Afrique. Le nombre de condamnations à la peine capitale a augmenté au Nigeria. Stephen Cockburn, directeur régional adjoint d'Amnesty International en Afrique de l'Ouest et Centrale, répond aux questions de Magali Lagrange.


    Sur le même sujet

    • Chronique des droits de l'homme

      Reshad Nikzad, artiste réfugié… privé de travail

      En savoir plus

    • L'actualité francophone

      L'offensive télévisuelle d'Emmanuel Macron

      En savoir plus

    • Humanitaire

      Une conférence humanitaire sur le Yémen, «une première en temps de guerre»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.