GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Kretinsky, le nouveau roi tchèque des médias

    Le 8 mars 2018, Daniel Kretinsky, président du groupe énergétique EPH, à l'occasion d'une table ronde des chefs d'entreprise européens à Downing Street, Londres. Daniel Kretinsky est copropriétaire du groupe tchèque de médias Czech Media Invest (CMI). Tolga Akmen / AFP

    Un groupe tchèque, CMI, fait son apparition dans le paysage des médias français avec l’acquisition annoncée de nombreux radios et magazines du groupe Lagardère.

    Il fut un temps, pas si lointain, où le groupe Lagardère était avec Hachette Filipacchi le numéro un mondial de la presse magazine, fort de 102 titres dans le monde. Et puis Arnaud Lagardère, l’héritier, a commencé à dépecer cet empire en 2007 en vendant ses quotidiens régionaux, Nice Matin et La Provence, puis, en 2011, sa branche de presse internationale à l’exception du Elle français et enfin l’ensemble de ses magazines, Psychologies puis Télé 7 Jours ou Elle, dont il ne garde que la gestion de la marque.

    L’acquéreur d’aujourd’hui n’est pas Hearst, ce géant américain auquel il avait vendu ses magazines dans le monde il y a sept ans, mais Czech Media Invest, du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky. Arnaud Lagardère négocie avec lui à fois la vente de ses radios en République tchèque, Pologne, Roumanie et Slovaquie et la cession de ses derniers titres de presse, à l’exception du Journal du dimanche et de Paris Match, qui sont – tout comme Europe 1   des outils d’influence politique.

    Alors qui est Daniel Kretinsky, cet oligarque de 42 ans qui possède, comme Lagardère, le leader de l’édition dans son pays ? On sait qu’il a fait fortune dans l’énergie au point de détenir le septième groupe d’électricité en Europe, EPH, en rachetant les centrales de charbon à une époque où on ne pariait plus sur l’énergie thermique. Daniel Kretinsky contrôle au total une cinquantaine de sociétés en République tchèque, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Hongrie ou en Italie. Il est copropriétaire d’un club de foot, le Sparta Prague, et il continue de croire à la presse et aux journaux puisqu’il possède des imprimeries, quatre quotidiens, dont les populaires Blesk et Ahah, le journal Sport et l’un des principaux hebdos du pays, Reflex. En 2013, Kretinsky a changé de dimension en rachetant avec le slovaque Patrik Tkak la coentreprise tchèque Ringier-Axel Springer. Il entend désormais poursuivre cette expansion en France en se portant acquéreur du magazine Marianne, actuellement en redressement judiciaire.

    Bref, Daniel Kretinsky apparaît comme une bouée de sauvetage face à Arnaud Lagardère qui ne cesse de désinvestir les médias, après voir prétendu qu’il serait un géant mondial de la communication. Reste à savoir pourquoi Kretinsky veut compter dans ce secteur. Cette personnalité controversée, qui a étudié à Dijon et revendique des liens affectifs avec la France est citée dans les Panama Papers pour la possession d’une société dans les îles vierges britanniques. Un simple « catamaran » basé aux Caraïbes, selon Kretinsky, qui promet qu’il traitera Elle ou Marianne avec « prudence et respect ».


    Sur le même sujet

    • Syrie

      Tirs de missiles près de Homs: les médias d’Etat évoquent une fausse alerte

      En savoir plus

    • Atelier des médias

      L’Atelier des médias est Charlie Hebdo

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      João Melo (ministre): en Angola, transformer les médias d'État en services publics

      En savoir plus

    • Atelier des médias

      Entre journalisme et recherche: l'émergence de médias intermédiaires

      En savoir plus

    • Un mariage et un massacre

      Un mariage et un massacre

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’abondante couverture du mariage du prince Harry qui contraste avec l’impact plus limité …

    • Valeurs du passé

      Valeurs du passé

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’hebdomadaire Valeurs actuelles qui a fait sa Une cette semaine sur le milliardaire George Soros …

    • Vincent Bolloré perd pied en Italie

      Vincent Bolloré perd pied en Italie

      Vincent Bolloré vient d’essuyer un nouveau revers en Italie avec la perte de contrôle de l’opérateur Télécom Italia, une …

    • La haine des médias gagne les démocraties

      La haine des médias gagne les démocraties

      Retour sur le rapport annuel de Reporters sans frontière, publié mercredi 25 avril 2018, qui met en évidence un phénomène nouveau dans …

    • Images «Macron-compatibles»

      Images «Macron-compatibles»

      La communication d’Emmanuel Macron et des dernières nominations de Fabrice Fries à l’Agence France Presse et de Sybile Veil à Radio France, …

    • La nouvelle Voix de la Chine

      La nouvelle Voix de la Chine

      En Chine, les réformes engagées sur les médias et le renforcement du contrôle de l’information après la décision du Parlement …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.