GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump révoque l'habilitation secret défense de l'ex-chef de la CIA John Brennan (Maison Blanche)
    • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
    • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
    • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
    • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
    • Embargo en Corée du Nord: Washington sanctionne deux sociétés russe et chinoise
    • Le Qatar promet 15 milliards de dollars d'investissements directs en Turquie (présidence turque)

    Les efforts de relance des productions animales et halieutiques en Côte-d’Ivoire

    Une vue de la station aquacole de Jacqueville en Côte d'Ivoire, près d'Abidjan. RFI/Sayouba Traoré

    D’abord la problématique. Ce qu’il faut retenir, c’est que la Côte d’Ivoire est à la recherche de l’autosuffisante en protéines animales et halieutiques. Le cap fixé par les responsables nationaux, c’est l’horizon 2020. Pourquoi une telle volonté ? On peut comprendre qu’un pays comme la Côte d’Ivoire soit déficitaire en production animale du fait de contraintes géographiques. Mais il est surprenant qu’en regard des potentialités du pays, la consommation nationale de poisson soit couverte à 67% par les importations, traduisant une forte dépendance du secteur vis-à-vis de l’extérieur.

    Les chiffres sont connus. Le poisson constitue la première source de protéines animales consommée par les Ivoiriens. Cette consommation nationale, qui reste fortement marquée par les importations, est estimée à 320 000 tonnes par an pour une production locale moyenne d’environ 42 102 tonnes. Il se trouve que les atouts naturels de la Côte d’Ivoire sont considérables, avec près de 150 000 ha de lagunes, 350 000 ha de lacs et de nombreux bas-fonds propices à l’implantation d’exploitations aquacoles, ainsi qu’une riche faune aquatique renfermant plus de 100 familles de poissons dont plusieurs espèces ont un potentiel aquacole certain. On comprend donc tous les efforts déployés en vue de relancer la pêche, que ce soit la pêche maritime, la pêche artisanale ou l’aquaculture, à travers un Plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire 2014-2020.

    Pour nous y retrouver dans les différents projets et programmes, à ce stade il nous faut préciser les choses. Pour ce qui est de l’agriculture, il y a le Programme national d’investissement agricole (PNIA), qui est une émanation nationale du Programme régional d’investissement agricole relèvant de la politique agricole de la CEDEAO. Concernant l’élevage et la pêche, on a le Plan stratégique de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture en Côte d’Ivoire (Psdepa), qui est un document de stratégie, élaboré par le gouvernement ivoirien en 2014.

    Invités :
    - Kobénan Kouassi Adjoumani
    , ministre des Ressources animales et halieutiques
    - Docteur Gnandji Adjo Danielle Patricia, directrice des productions d’élevage au ministère des Ressources animales et halieutiques
    - Yvette Da, administratrice générale adjointe de la société ivoirienne agro-industrielle de la Marahoué
    - Marc-Olivier Togbé, ingénieur halieutique principal, chargé de la station aquacole de Jacqueville
    - Docteur Jacques Datté, secrétaire exécutif du Comité d’administration du régime franc (CARF)

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski


    Sur le même sujet

    • Chronique Agriculture et Pêche

      Côte d’Ivoire: Programme de relance pour l’Elevage, la Pêche et l’Aquaculture

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.