GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
Samedi 26 Mai
Aujourd'hui
Lundi 28 Mai
Mardi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le «Kleptocracy Tour» de Londres

    Une des résidences luxueuses d’oligarques à «Red Square», dans l’ouest de Londres. RFI/Marie Billon

    L’affaire Skripal n’en finit pas de tendre les relations entre Britanniques et Russes. Dans ce climat, l’argent des Russes est-il toujours le bienvenu ? Longtemps, les oligarques ont été  accueillis à bras ouverts dans la capitale britannique, ils possèdent d’ailleurs des résidences luxueuses.

    Et peu importe l’origine de l’argent. Depuis bientôt deux ans, des militants anti-corruption s’élèvent contre cette politique. A travers une visite guidée un peu spéciale, le « Kleptocracy Tour », ils montrent comment Londres est devenue un paradis pour politiciens corrompus voulant réinvestir leur argent sale dans l’immobilier. Marie Billon.

    La laveuse de morts. C’est la sensation littéraire au Danemark. On la compare carrément à l’écrivaine danoise Karen Blixen, ou au romancier afghan Khaled Hosseini. Dans Dodevaskeren - La laveuse de morts, largement autobiographique, Sara Omar, une jeune auteure de 31 ans, originaire du Kurdistan irakien, dénonce la culture de l’honneur, dans son pays d’origine, mais aussi dans le sien aujourd’hui.  Avec Anne Françoise Hivert.

    Couverture du livre «Dodevaskeren» («La laveuse de morts») aux éditions Roman Politikens Forlag. Roman Politikens Forlag

    Fini les bons gueuletons payés par le parlement irlandais ! Désormais les élus qui avaient leurs habitudes dans les bars et restaurants de l’établissement devront payer la note. L’addition devenait trop salée au goût des autorités qui constataient des « oublis ». Julien Lagache.

    Des enfants à la découverte d’autres enfants. Le vivre ensemble –un véritable défi dans une France sous tension sociales et communautaires. L'association « Par le monde » a donc inventé un concept original : des enfants d'écoles primaires échangent des vidéos sur leur vie, leurs jeux, leurs villes avec des classes d'enfants du même âge du monde entier.

    Pour réaliser ces échanges, deux adultes sillonnent des pays des cinq continents. Christine Siebert dans une école à Vernon en Normandie.

    Les enfants de l'école Château Saint-Lazare n'ont pas besoin de prendre l'avion pour découvrir d'autres manières de vivre et de jouer: ils le savent grâce aux vidéos que des enfants au Vietnam, au Maroc ou encore au Mexique ont tournées pour eux. Emmanuel Pasques/Par le monde


    Sur le même sujet

    • Russie

      Affaire Skripal: la Russie interpelle l’OIAC

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Russie

      Affaire Skripal: l'OIAC confirme l'identité du poison

      En savoir plus

    • Royaume-Uni / Russie

      Royaume-Uni: les Skripal vont bénéficier de la protection des témoins

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.