GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Aujourd'hui
Dimanche 24 Juin
Lundi 25 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La haine des médias gagne les démocraties

    Pour RSF, la liberté de la presse s'est encore dégradée dans le monde en 2018. Getty Images/Contributeur

    Retour sur le rapport annuel de Reporters sans frontière, publié mercredi 25 avril 2018, qui met en évidence un phénomène nouveau dans les démocraties : le dénigrement des médias.

    Historiquement, la presse est considérée comme un des piliers de la démocratie. Et pourtant voilà que dans de nombreux pays démocratiques, un phénomène inquiétant s’est développé en 2017, selon Reporters sans frontières : le dénigrement des médias ou « média bashing » qui n’est plus l’apanage des états autoritaires.

    C’est un peu comme si l’élection de Trump, qui a qualifié les médias « d’ennemis du peuple » et parle de « fake news » à propos de CNN ou du New York Times, avait servi de catalyseur à un rejet de plus en plus assumé des journalistes et des médias. Une attitude qui a d’ailleurs a fait passer les États-Unis au 45e rang mondial de la liberté de la presse, soit un recul de deux places, alors qu’il y eu dans ce pays 34 arrestations l’an dernier de journalistes, couvrant le plus souvent des manifestations.

    Fustiger le travail des médias

    Le terme de « fake news » a été repris par bien des régimes, notamment dans les Caraïbes, pour fustiger le travail des médias. Une grande démocratie comme l’Inde, à la 138e place mondiale, voient se multiplier les discours de haine contre les journalistes relayés, précise RSF, « par des armées de trolls à la solde du Premier ministre Modi ». Aux Philippines, à la 133e place, les insultes et les menaces continuent contre les médias d’information, le président Duterte ayant même prévenu qu’être journaliste « ne préserve pas des assassinats ».

    La Turquie et l’Égypte ont sombré dans la « médiaphobie » au nom de la lutte anti-terroriste. En Europe de l’Est, on a vu le président tchèque Milos Zeman apparaître à la télévision avec une kalachnikov factice sur laquelle était inscrit « pour les journalistes » ! Des journalistes traités en Slovaquie de « sales prostituées anti-slovaques » par le Premier ministre Robert Fico pendant qu’en Hongrie, son homologue Victor Orban qualifie « d’ennemi public numéro un » le milliardaire Georges Soros accusé de dresser les médias indépendants contre lui.

    La France et la lutte contre les élites médiatiques

    La thématique du peuple contre les élites médiatiques se retrouve en France où Jean-Luc Mélenchon a déclaré que la « haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine ». S’il n’est pas le seul à remettre en cause le jeu médiatique, le leader de la France insoumise a pu mesurer le danger de ce genre de posture quand une web-TV qui lui est proche.

    Le Media a diffusé une fausse information, sur la base de témoignages mensongers, disant qu’un étudiant avait été gravement blessé par les forces de l’ordre à l’université de Tolbiac. La haine des médias peut tout aussi bien déclencher une forme de haine du Media, et le petit jeu qui consiste à accuser l’autre de propagande peut aisément se retourner contre soi.


    Sur le même sujet

    • RSF / Liberté de la presse

      Pour RSF, la liberté de la presse s'est encore dégradée dans le monde en 2018

      En savoir plus

    • Tanzanie

      Tanzanie: RSF dénonce une nouvelle loi encadrant les blogueurs

      En savoir plus

    • Turquie / France

      Visite d’Erdogan en France: RSF dénonce le sort des journalistes en Turquie

      En savoir plus

    • La série africaine entre deux rives

      La série africaine entre deux rives

      Nous parlons de la diffusion des séries africaines à l’occasion du lancement lundi 25 juin sur TV5 Afrique du premier épisode de la série …

    • Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      La Coupe du monde de football en Russie représente un très gros enjeu pour les chaînes de télévision et de plus en plus pour les réseaux …

    • Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed vient d’annoncer l’arrêt de ses activités en France. Un signe supplémentaire qui prouve les difficultés rencontrées …

    • Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      L’arrivée du groupe espagnol Mediapro dans le monde du football français met le groupe Canal+ dans une situation délicate.

    • De la tech aux contenus

      De la tech aux contenus

      Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de VivaTech, qui tient sa dernière journée d’exposition ce samedi à la porte de Versailles, à …

    • Un mariage et un massacre

      Un mariage et un massacre

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’abondante couverture du mariage du prince Harry qui contraste avec l’impact plus limité …

    • Valeurs du passé

      Valeurs du passé

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’hebdomadaire Valeurs actuelles qui a fait sa Une cette semaine sur le milliardaire George Soros …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.