GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'écrivain Philip Roth, géant de la littérature américaine, est mort à 85 ans (médias américains)

    Mobutu 1965 : le coup d’après

    Joseph-Désiré Mobutu, chef de l’armée congolaise. AFP

    Nous sommes le 24 novembre 1965, il est 5h30 du matin sur Radio Léopoldville, un sous-lieutenant fait la lecture du texte rédigé par le nouvel homme fort du Congo : Joseph-Désiré Mobutu a pris tous les pouvoirs sans tirer un seul coup de feu.

    Mobutu prend, une première fois, le pouvoir le 14 septembre 1960 en arrêtant Lumumba, le Premier ministre du Congo est ensuite assassiné par des soldats katangais sur ordre des Belges.

    Mais, Mobutu va rendre le pouvoir aux civils… pour mieux le reprendre le 24 novembre 1965. Eloquent et élégant, le président Mobutu rassure. Pour les familles congolaises, c'est un véritable soulagement tant les cinq années écoulées depuis l’indépendance ont été synonymes de violences dans tous les domaines : militaire, politique, économique et social. Le prix du kilo de riz a été multiplié par dix depuis l’indépendance. Il est passé de 9 à 90 francs. Mobutu supprime les partis politiques et les Congolais s’en réjouissent !

     

    Pour revivre et comprendre le coup d’Etat de Mobutu, je vous propose d’entendre nos archives sonores, le témoignage du politologue Anicet Mobe à l’époque lycéen à Kinshasa, et les analyses de notre invité Jean-Pierre Bat, docteur en Histoire, chercheur affilié à l’IMAF, l’Institut des mondes africains.

     

    Anicet Mobe à RFI. RFI/Cécile Pompeani

    A lire :

    Le dernier ouvrage de Jean-Pierre Bat La fabrique des barbouzes, histoire des réseaux Foccart en Afrique aux éditions Nouveau Monde.

     

    A lire également par Anicet Mobe :

    * co-auteur de l'ouvrage collectif  Figures et paradoxes de l'Histoire au Burundi, au Congo et au Ruanda, L'Harmattan, Paris 2002. Intellectuels congolais... à la dérive ?

    * co-auteur de l'ouvrage collectif Aspects de la culture à l'époque coloniale en Afrique centrale, L'Harmattan, Paris 2008. Les Intellectualités estudiantines congolaises revisitées: 1954-1965 (pp.115-144).

     

    A voir :
    Mobutu, roi du Zaïre, de Thierry Michel en DVD, distribué par Play it again Sam (PIAS).

     

    Merci à Philippe Rouhaud du Labo RFI pour la qualité de la restauration sonore de nos archives et merci à la sonothèque de RFI.
     

    Jean-Pierre Bat, au milieu du fonds Foccart. RFI/Laurent Correau


    Sur le même sujet

    • Mémoire d'un continent

      L’ascension de Mobutu

      En savoir plus

    • Mémoire d'un continent

      De Lumumba à Mobutu, la marche de la dictature

      En savoir plus

    • Invité Afrique

      RDC: «Mobutu était à la merci de l'aide extérieure, essentiellement américaine»

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: 20 ans après la mort de Mobutu, les Congolais ne l’ont pas oublié

      En savoir plus

    • Décryptage

      Mobutu: quel héritage en RDC, 50 ans après?

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      2. Il y a 50 ans, Mobutu prenait le pouvoir

      En savoir plus

    • Appels sur l'actualité

      2. Faut-il rapatrier la dépouille de Mobutu ?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.