GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Reportage: Orléans célèbre sa nouvelle Jeanne

    La cathérale Sainte-Croix d'Orléans durant une mise en lumière artistique. Henryk Sadura via Getty Images

    A Orléans, s’ouvrent ce dimanche les 589e fêtes johanniques qui commémorent depuis le XVe siècle la délivrance, le 8 mai 1429, par Jeanne d’Arc et son armée de la ville assiégée par les Anglais. Cette manifestation qui fédère toute la ville s’étale en plusieurs temps jusqu’au 8 mai. Chaque année, un jury sélectionne une jeune fille pour incarner Jeanne d’Arc. Elle doit répondre aux valeurs défendues par l’héroïne de l’histoire de France : engagement au nom de sa foi dans la société. C’est Mathilde, 17 ans, qui a été retenue cette année parmi les 13 candidates. Un choix qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux car, par son grand-père paternel béninois, Mathilde a des origines métissées.

    Mathilde, Jeanne d'Arc 2018. RFI/Genevieve Delrue

    Reportage : Rencontre avec Mathilde, son père Patrice Edey Gamassou, membre de l’Association « Jeanne d’Arc, Hier, Aujourd’hui et Demain », Bénédicte Baranger, présidente de l’Association Orléans Jeanne d’Arc, l’historien Olivier Bouzy, docteur en histoire médiévale et responsable scientifique du Centre Jeanne d’Arc à Orléans qui explique comment la figure de Jeanne d’Arc a fait l’objet depuis la Révolution d’une réappropriation par la droite et la gauche, Olivier Carré, le maire d’Orléans pour qui « Jeanne d’Arc appartient à tout le monde », Xavier de Richemont, artiste peintre vidéo, qui signe pour la 3e année consécutive le « son et lumière » sur la façade de la cathédrale d’Orléans, à l’occasion des fêtes johanniques et cela jusqu’au 15 septembre.

     


    Sur le même sujet

    • France

      Emmanuel Macron rend un hommage appuyé à Jeanne d'Arc

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.