GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La romancière japonaise Yôko Ogawa

    La romancière japonaise Yôko Ogawa en studio à RFI (avril 2018) © Fanny Renard / RFI

    Nouvelliste, essayiste, Yôko Ogawa est aussi l'auteur d'une oeuvre romanesque très importante depuis "Amours en marge" en 1991 avec entre autres "La grossesse", "La formule préférée du professeur" ou encore "Manuscrit zéro". Traduite et connue dans le monde entier, elle a été récompensée à de nombreuses reprises au Japon. Son nouveau roman "Instantanés d'Ambre" vient d'être traduit, comme les précédents, par Rose-Marie Makino-Fayolle aux éditions Actes Sud.

    Couverture du roman "Instantanés d'Ambre" Photographie de couverutre :© Todd Baxter

    « Une mère demande à ses enfants d’oublier leur pré­nom. Ils doivent, dit-elle, ne plus jamais le pronon­cer ni même y penser, mais en choisir un autre afin d’échapper au danger qui menace leur vie. Dans une villa ayant appartenu à leur père, au milieu d’un vaste jardin cerné de hauts murs, les trois enfants vont passer un temps infini, enfermés, coupés du monde mais heureux. Leurs nouveaux prénoms sont issus d’une encyclopédie des sciences : des noms de pierres choisis au hasard – prénoms sous le signe desquels ils reconstruisent leur identité.
    Arbres immenses, ruisseau ténu et chants d’oiseaux
     : les saisons passent, les vêtements cousus par leur mère sont trop petits, les ailes de coton et de laine qu’elle a fixées dans leur dos ne les gênent pas. Opale, Ambre et Agate grandissent en harmonie mais la dis­sonance vient de l’extérieur, un colporteur entre dans le jardin. » (Présentation de l'éditeur)

    logo books @books

    Chronique de Baptiste Touverey : « 630 000 mots pour un chef d'oeuvre, Les Misérables est de loin, le plus grand bienfait que la France ait procuré à Hollywood, à Broadway et aux lecteurs du monde entier, assure un universitaire anglo-américain ».

     

    Prochaine émission

    L'écrivain algérien Yahia Belaskri

    L'écrivain algérien Yahia Belaskri
    Né à Oran en 1952, Yahia Belaskri a notamment publié «Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut» (Prix du roman Ouest-France Étonnants Voyageurs 2011), «Les Fils du Jour» (Prix Beur FM Méditerranée (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.