GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Sur la Route des abolitions de l’esclavage dans l’Est de la France

    La Maison de la négritude et des droits de l’Homme de Champagney, ouverte en 1971, raconte comment, à la veille de la Révolution française, ses habitants se sont indignés de l’esclavage. RFI/Cyrielle Bedu

    Il y a 170 ans, le 27 avril 1848, la France abolit définitivement par décret l’esclavage dans ses colonies. Chaque année, le 10 mai, a lieu la journée nationale des mémoires de la traite, l’esclavage et leurs abolitions.

    A cette occasion, on vous emmène tout à l’est de l’hexagone, sur la Route des abolitions de l’esclavage, dans un coin de France métropolitaine où l’on ne s’attend pas à retrouver cette histoire et cette mémoire.

    Et pourtant, depuis 1998, loin des côtes atlantiques françaises et de leurs ports négriers, loin de l’Afrique, des Caraïbes et des Amériques où pendant quatre siècles la traite occidentale a sévi et déporté plus de 15 millions d’Africains, cette route, pionnière mais méconnue, retrace sur cinq sites culturels le parcours de figures abolitionnistes et humanistes. Parmi elles, l’Abbé Grégoire, « ami des hommes de toutes les couleurs » pendant la Révolution française, Victor Schœlcher, père de la seconde abolition française de l’esclavage ou Toussaint Louverture, ancien esclave affranchi à Saint-Domingue devenu général d’armée française, héros abolitionniste et grande figure émancipatrice des Noirs. En allant à la rencontre de ces grands personnages et de leurs combats, on comprend aussi mieux l’évolution des mouvements abolitionnistes en France et dans le monde.

    Suivez-nous du Haut-Rhin en Meurthe-et-Moselle en passant par la Haute-Saône et le Doubs sur les traces d’hommes qui en leur temps ont œuvré pour la liberté de leurs semblables. Un reportage de Cyrielle Bedu.

    En savoir plus :
    -Sur la Route des abolitions de l’esclavage
    -Surle Musée de l’Abbé Grégoire à Emberménil
    -Sur le château de Joux de Pontarlier où a été incarcéré Toussaint Louverture
    -Surla Maison de la négritude et des droits de l’Homme de Champagney
    -Sur l’Espace muséographique « Victor Schoelcher, son œuvre » à Fessenheim

    A lire :
    - Atlas des esclavages. Traites, sociétés coloniales, abolitions, de l’Antiquité à nos jours, de Marcel Dorigny et Bernard Gainot. Editions Autrement.
    - Toussaint Louverture, d'Alain Foix. Editions Gallimard
    - De la traite et de l'esclavage des noirs, de Henri Abbé Grégoire. Editions Arléa
    - Le problème noir au XVIIIème siècle vu par des paysans comtois, de René Simonin. La Nouvelle revue franc-comtoise
    - Victor Schoelcher, de Nelly Schmidt. Editions Fayard
    - La Révolution abolitionniste, d'Olivier Grenouilleau. Editions Gallimard

    Prochaine émission

    «Premières de cordée»

    «Premières de cordée»
      
    • Un monde de wax (2/2)

      Un monde de wax (2/2)

      Des marchés d’Afrique de l’Ouest aux échoppes de Château-Rouge à Paris, en passant aujourd’hui par les défilés des plus grands créateurs de mode, le wax est un tissu …

    • Un monde de wax (1/2)

      Un monde de wax (1/2)

      Des marchés d’Afrique de l’Ouest aux échoppes de Château Rouge à Paris, en passant aujourd’hui par les défilés des plus grands créateurs de mode, le wax est un tissu …

    • Bruce Chatwin, l’insatiable nomade

      Bruce Chatwin, l’insatiable nomade

      Au panthéon des écrivains voyageurs, le Britannique Bruce Chatwin tient une place résolument à part. Consacré chef de file dans les années 80 du « travel writing », il …

    • Tbilissi: changements en lettre capitale

      Tbilissi: changements en lettre capitale

      Depuis quelques années, la capitale de la Géorgie connaît une transformation inédite, à l’image de l’évolution du pays.Libérée du joug soviétique depuis 1991 et entrée …

    • Mafate, cœur battant de La Réunion

      Mafate, cœur battant de La Réunion

      À plus de 2 000 mètres d’altitude, au centre de La Réunion, bat le cœur sauvage et palpitant de l’île de l’océan Indien.Ce cœur qui bat, on est allé l’entendre de plus …

    • La belle évasion

      La belle évasion

      Cap au large du Finistère, à bord du Rara Avis, « l’oiseau rare », l’un des trois-mâts de l’AJD, une association française créée en 1951 par le Père Jaouen. Basée à l’Aber …

    • Opémican, grandeur nature

      Opémican, grandeur nature

      Au Canada, tout à l’ouest du Québec, se trouve l’un des coins les plus reculés de la province francophone : le Témiscamingue. Cette région de 19 000 km2, peuplé de seulement …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.