GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Aujourd'hui
Lundi 25 Juin
Mardi 26 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Mondial 2018: la Colombie écrase la Pologne (3-0) et se relance dans la course aux 8es de finale dans le groupe H du Sénégal et du Japon.
    Dernières infos

    Ligue des champions: à Kiev des logements gratuits pour les supporters

    Des supporters du club anglais de Liverpool, le 2 mai 2018 à Rome. REUTERS/Max Rossi

    Le 26 mai prochain, le Stade Olympique de Kiev va accueillir la finale de la Ligue des Champions de football entre le Real Madrid de Zinedine Zidane, et les Anglais du FC Liverpool, soutenus par leurs supporters légendaires. Dans la capitale ukrainienne, on frémit d’avance à l’idée de ce grand match, et on se souvient que le pays a accueilli en 2012, l’Euro de football. Mais ces derniers jours, un scandale a éclaté, car à moins de trois semaines de la finale, les hôtels et les propriétaires d’appartement ukrainiens ont augmenté leur prix de manière ahurissante, et les Kiéviens, qui ont un sens très particulier de l’hospitalité, ont décidé de passer à la contre-attaque, et de loger gratuitement les supporters anglais et espagnols.

    Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

    La fièvre de la Ligue des Champions monte en Ukraine, et à tous les niveaux puisque les propriétaires d’hôtels ont -semble-t-il- décidé de faire exploser le prix de la nuitée, alors qu’à Kiev, on ne connait pas très bien le concept de «petit hôtel familial sympa et pas cher». Le prix des chambres a atteint des sommets : de nombreuses enseignes, en l’espace de quelques jours, ont multiplié les tarifs par cinq ou par dix, et désormais, si l’on veut réserver une chambre pour la finale du 26 mai, il faut débourser, 5 000, 7 000, ou même parfois 1 0000 euros

    Mais cela ne s’arrête pas là car des hôteliers véreux ont commencé à annuler des réservations effectuées dès le mois de janvier par des supporters originaires de toute l’Europe, en leur demandant de payer plus cher pour avoir un toit lors du match de foot. Même chose sur le marché des appartements loués en ligne, où les propriétaires se comportent de manière tellement lamentable, que les habitants de Kiev sont ulcérés, et ont décidé de passer à la contre-attaque.   

    Les Anglais louent l’hospitalité des Ukrainiens

    Depuis deux jours, sur le net ukrainien, de nombreux Kiéviens extrêmement choqués par l’attitude de leurs hôteliers, ont décidé spontanément de proposer leurs logements gratuitement à tous les supporters de Liverpool ou du Real Madrid, qui viendraient voir la finale en Ukraine.   

    Des groupes Facebook ont été créés et ils sont déjà plusieurs centaines à proposer à un ou plusieurs supporters de venir loger chez eux, le phénomène est en train de devenir viral et massif : un vrai phénomène d’entraide est en train de se dérouler entre Espagnols, Anglais et Ukrainiens.   

    Des journaux de Liverpool ont même loué l’hospitalité spontanée des Kiéviens, et pour ceux qui connaissent la capitale ukrainienne, ce n’est pas quelque chose de nouveau. Il faut se souvenir que pendant les révolutions ukrainiennes, en 2004 et en 2014, les habitants de Kiev, de manière massive, avaient pris l’habitude de loger en masse des invités inconnus. De Maidan à la finale de la Ligue des Champions, cette tradition d’accueil spontanée est en train de se perpétuer.


    Sur le même sujet

    • Football / Ligue des champions

      Foot: Mourinho et Chelsea en pleine débâcle avant de défier Kiev

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.