GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    De Mai-68 à Dakar aux maquis de Bissau, Diop Decroix témoigne

    Mamadou Diop Decroix préside le PADS, le Parti africain pour la démocratie et le socialisme. RFI/Guillaume Thibault

    Mai-68, cinquante ans après. C’est le même anniversaire à Dakar et à Paris, mais ce n’est pas du tout la même histoire. Saviez-vous que les leaders étudiants de Dakar ont été enrôlés de force dans l’armée sénégalaise et que certains d’entre eux ont combattu au péril de leur vie pour l’indépendance de la Guinée Bissau ? À Dakar, le député d’opposition Mamadou Diop Decroix préside le PADS, le Parti africain pour la démocratie et le socialisme. Il est l’un de ces anciens soixante-huitards envoyés au front. Son témoignage est exceptionnel. En duplex de Dakar, grâce aux moyens satellitaires de notre correspondant, Guillaume Thibault, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.


    Sur le même sujet

    • Cinéma / Mai 68

      Le cinéma de Mai 68: «L’imagination prend le maquis»

      En savoir plus

    • Les plaisirs du journalisme

      La peur d'un nouveau Mai 68

      En savoir plus

    • Priorité santé

      Mai 68: liberté sexuelle

      En savoir plus

    • Invité du matin

      Hervé Hamon: «L'idée d'un nouveau mai 68 est un faux débat»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.