GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'écrivain Philip Roth, géant de la littérature américaine, est mort à 85 ans (médias américains)

    Audrée Wilhelmy, sans tabou

    Portrait de la romancière Audrée Wilhelmy à l'occasion de la sortie de son nouveau roman «Le corps des bêtes» paru en France aux éditions Grasset. Crédits: Sandra La Chance

    Quand on voit Audrée Wilhelmy, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Puis, quand on la lit, on se demande si ce n’est pas le diable en personne qui vient tenir sa plume. A travers une écriture vraiment singulière, sensuelle, parfois poétique, et toujours ciselée, Audrée Wilhelmy nous fait entrer dans un univers unique, dérangeant, déstabilisant, violent, excitant et pour tout dire charmant, au sens magique, ou maléfique, du terme. Après avoir pris la place des 7 femmes de Barbe-Bleue pour raconter à leurs manières leurs propres assassinats, dans le roman Les Sangs, la voici de retour avec un roman dans lequel elle s’attaque au tabou suprême en gommant la frontière entre l’humain et l’animal. Le corps des bêtes, le nouveau roman de la romancière québécoise Audrée Wilhelmy est paru en France aux éditions Grasset.

    Au menu de ce Café Gourmand, Sarah Tisseyre a rencontré Omar Mohamed, le fondateur du blog Mosul Eye, littéralement, « L'Oeil de Mossoul » à l'Institut des Cultures d'Islam dans le cadre d'une exposition d'art contemporain baptisée Bagdad mon Amour. Marie Gicquel est allée au Musée Quai Branly visiter une exposition insolite Enfers et Fantômes Asie. Margaux Bédé nous fait découvrir Peau neuve de Lili Cros et Thierry Chazelle, un spectacle de « chansons à voir ». Enfin, Alain Pilot présente le duo Madame Monsieur qui représente la France à l'occasion du 63e concours de l'Eurovision.


    Sur le même sujet

    • Bonjour l'Europe

      Le Portugal se prépare à accueillir l'Eurovision

      En savoir plus

    • Apolline Traoré, au-delà des frontières

      Apolline Traoré, au-delà des frontières

      Le nouveau film d'Apolline Traoré prend des allures de road-movie. Un périple riche en péripéties en tous genres sur les routes ouest-africaines, …

    • Thiaroye, une plaie à vif

      Thiaroye, une plaie à vif

      Le 1er décembre 1944, dans la banlieue de Dakar, des soldats français ouvrent le feu sur des tirailleurs sénégalais rassemblés au cœur …

    • Alfredo Pita, le coin des morts

      Alfredo Pita, le coin des morts

      Dans son nouveau roman, Alfredo Pita plonge le lecteur au cœur « de la violence péruvienne ». Un livre qui nous emmène dans …

    • Karim Bel Kacem, le choeur d'une banlieue

      Karim Bel Kacem, le choeur d'une banlieue

      Des fumigènes, des cris, des explosions, un décor en Kaplas qui s’écroule, des suppliques. C’est un spectacle son et lumière vraiment …

    • Lio de Janeiro

      Lio de Janeiro

      C'est un album intimiste, nostalgique, délicat. Un album de reprises de 12 chansons d’un immense chanteur, compositeur, et guitariste brésilien, …

    • Jean Dytar vers un nouveau monde

      Jean Dytar vers un nouveau monde

      La nouvelle bande dessinée de Jean Dytar est un hommage à l’art de la cartographie et à l’art du dessin. Mais c’est aussi une histoire …

    • Israël-Palestine, une terre deux fois promise

      Israël-Palestine, une terre deux fois promise

      C’est aujourd’hui l’anniversaire d’un État pas tout à fait comme les autres. Un État bâti « sur la plus …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.