GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
Vendredi 25 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 27 Mai
Lundi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Alexandra Bilak, directrice de l’IDMC: «Le déplacement interne a un impact humain»

    La plupart de cdes réfugiés de Mulongwe ont patienté des mois dans un centre de transit. RFI / Florence Morice

    On se penche sur la question des déplacés sur le continent africain. Près de 12 millions de personnes en 2017, à cause de conflits ou de catastrophes naturelles. Chiffre donné par l'IDMC, l'observatoire des situations de déplacement internes, et le Conseil norvégien pour les réfugiés ( NRC ).Une région est particulièrement concernée, celle du lac Tchad où la présence de Boko Haram a conduit 2 millions 200 mille personnes à fuir leur village. Quel est l'impact de la présence prolongée de ces personnes déplacées ? Bineta Diagne a posé la question à Alexandra Bilak, la directrice de l’IDMC.

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.