GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Niger (Série) : La difficile reconversion des passeurs (1/5)

    Idriss Abdou Salif, ancien passeur. RFI/Bineta Diagne

    RFI vous propose cette semaine, une série de reportages sur les mutations de la ville d’Agadez, qui tente de tourner le dos à l’émigration clandestine vers l’Europe. Située aux portes du désert du Ténéré, Agadez attirait autrefois, de nombreux touristes, amoureux du désert. Puis l’insécurité a mis un coup d’arrêt à cette économie. La disparition de Mouammar Khadafi en 2011, a favorisé l’ouverture d’une nouvelle route de la migration : le littoral libyen. Agadez est ainsi devenue un passage stratégique. L’économie s’est progressivement redressée grâce à une demande devenue croissante : celle des migrants, qui veulent braver le désert pour s’installer en Europe, en traversant le désert. Soutenues par l’Union européenne, les autorités nigériennes veulent mettre fin à ce phénomène. L’application d'une loi, fin 2016, réprimant le trafic illicite de migrants a changé la donne : désormais, passeurs, coxeurs sont encouragés à se reconvertir. Près de 6 500 personnes sont concernées. Mais ce processus prend du temps.


    Sur le même sujet

    • Niger

      [Reportage] Niger: la difficile reconversion d’Agadez

      En savoir plus

    • Niger

      Attaque contre des Peuls au Niger: «des victimes innocentes se font massacrer»

      En savoir plus

    • Niger / Mali

      Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Congo: Loango, un site de déportation des esclaves tombé dans les oubliettes

    Congo: Loango, un site de déportation des esclaves tombé dans les oubliettes
    À 20 kilomètres de Pointe-Noire (sud), la capitale économique du Congo-Brazzaville, se trouve le port d’embarquement de Loango où au moins 2 millions de personnes ont été déportées vers les Amériques entre le XVIe et le XIXe siècle. Mais ce site chargé (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.