GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 24 Septembre
Mardi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La Suède se prépare à la guerre

    La brochure suédoise «En cas de guerre, ou de crise ». AFP/Pontus Lundahl

    En Suède, à partir de la semaine prochaine, tous les foyers vont recevoir une brochure intitulée : « En cas de guerre, ou de crise ». La Suède, pays pacifique, prospère, qui n’a pas connu de conflit armé sur son territoire depuis 200 ans, se prépare à la guerre.

    La Suède semble se préparer à des temps plus instables. Ce petit livret donne des conseils sur la conduite à tenir en cas de guerre, mais aussi d’attaque terroriste ou informatique, de catastrophe climatique ou de tout autre événement qui viendrait perturber gravement la vie quotidienne du pays.

    Il s’agit en fait de la réédition d’un mode d’emploi qui avait été publiée et distribuée pour la première fois pendant la Deuxième Guerre mondiale. On y trouve par exemple une check-list des choses à avoir sous la main, de la boîte de raviolis aux bougies, des rappels sur les différentes alertes sonores, toute une page sur les fausses nouvelles et comment les éviter. Par exemple, on peut lire que si la Suède est attaquée par un autre pays, elle n’abandonnera jamais, toute information annonçant le contraire devra être considérée comme étant fausse. Un véritable appel à la résistance.

    Les Suédois se sentent menacés

    La menace, les Suédois la ressentent. Une enquête de l’Agence suédoise de sécurité civile a montré qu’ils sont notamment préoccupés par la prolifération des armes nucléaires, pour 60 % d’entre eux, ce qui représente une part non négligeable. Ils craignent également la criminalité informatique, ou les armes chimiques.

    Quant à savoir d’où vient cette menace, les Suédois pensent au terrorisme. Stockholm a été frappée par un attentat islamiste, il y a un peu plus d’un an et cela a représenté un traumatisme dans tout le pays. Mais ici, quand on parle de menaces, les regards se tournent aussi vers l’Est. La Suède se méfie énormément de la Russie, surtout depuis qu’elle a annexé la Crimée. Des sous-marins russes se sont « égarés » dans les eaux suédoises. Des avions russes sont surpris dans l’espace aérien. Vladimir Poutine fait régulièrement pression pour que Stockholm ne se rapproche pas trop de l’Otan. Il menace et est même soupçonné d’espionner le pays. La Suède s’était longtemps crue épargnée par les crises qui touchaient le reste du monde, ou même l’Europe, mais ce n’est plus le cas.

    Des manœuvres militaires sans précédent

    La distribution de cette brochure n’est pas le seul signe que les temps ont changé. Le gouvernement a par exemple organisé l’année dernière des manœuvres militaires sans précédent, et il a décidé de renforcer son armée. Le service militaire a été rétabli, la sécurité civile rénove et va multiplier les bunkers et les abris. Dans ce contexte, il n’est pas illogique que les autorités veuillent aussi sensibiliser les citoyens.


    Sur le même sujet

    • Accents d'Europe

      La vieille Europe et ses nouveaux populistes

      En savoir plus

    • Chronique Transports

      La Suède parie sur les routes électriques

      En savoir plus

    • Reportage International

      Après #MeToo: les femmes du monde entier réunies à Stockholm

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.