GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Aujourd'hui
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Fraude fiscale: le géant bancaire suisse UBS, condamné à une amende record de 3,7 milliards d'euros, va faire appel (avocats)
    • L'émissaire nord-coréen pour les Etats-Unis arrive à Hanoï avant le sommet Trump-Kim (journaliste AFP)
    • Affaire Benalla: «La sécurité du président de la République a été affectée» (président commission d'enquête sénatoriale)
    • Les Etats-Unis utilisent des «accusations imaginaires» pour sortir du traité INF (Vladimir Poutine)
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête demande la fin des «collaborateurs officieux» de Macron (rapport)
    • France: la commission sénatoriale demande des poursuites contre Benalla, ex-proche de Macron, pour «faux témoignage»
    • Affaire Benalla: la commission d'enquête sénatoriale met en cause le témoignage de trois hauts responsables à l'Élysée (lettre à Larcher)
    • Amender le «filet de sécurité» («backstop» en anglais) est la seule solution pour éviter un Brexit dur le 29 mars (Hunt)
    • Affaire Bygmalion: le Conseil constitutionnel est saisi d'un recours de Nicolas Sarkozy contre un éventuel procès (avocat)
    • Affaire Benalla: la justice n'est pas «sous pression» affirme la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, sur France Info
    • Devant les deux chambres du Parlement réunies, Vladimir Poutine promet aux Russes une amélioration de leur situation «dès cette année»

    Emmanuel Macron manque-t-il de fermeté avec les puissants de ce monde ?

    Le président russe Vladimir Poutine avec le président français Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron à Saint-Petersbourg, le 24 mai 2018. Reuters/Grigory Dukor

    A peine élu, le président français a entamé son mandat, tambour battant, en terme de politique étrangère. En 1 an, 43 voyages officiels à l’étranger.

    Très vite Emmanuel Macron déroule le tapis rouge à Vladimir Poutine en l'invitant au château de Versailles, c'était il y a un an. Puis il accueille Donald Trump pour le 14 juillet à Paris le président américain qu'il présente depuis comme « son ami ».
    On se souvient aussi de l'ovation qu'il a reçu au Forum de Davos, devant un parterre de grands patrons internationaux où Emmanuel Macron avait scandé « France is Back ».
    Bref, avec peu d’expérience, Emmanuel Macron imprime son style, notamment sur la forme : chaleureuses accolades avec ses hôtes, sourires, selfies.
    Mais pour quels résultats sur le fond?

    Pour en débattre :

    - Michel DUCLOS, ancien ambassadeur de France notamment en Syrie, conseiller spécial à l'Institut Montaigne.

     

    Manuel LAFONT RAPNOUIL, directeur du Bureau de Paris de l’ECFR (Conseil européen des relations internationales en français)

     

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.