GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Mardi 19 Mars
Aujourd'hui
Jeudi 21 Mars
Vendredi 22 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Fonction publique en France: appel à la grève de sept syndicats le 9 mai contre la réforme
    • Le 1er Prix francophone 2019 de l’innovation dans les médias OIF/RFI/RSF décerné au site internet d’investigation haïtien Enquet’action
    • La justice française relance des poursuites contre le milliardaire russe Souleïman Kerimov (procureur)
    • La secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, élue vice-présidente de l'Assemblée de l'ONU pour l'environnement
    • Kazakhstan: la fille de Nazarbaïev nommée présidente du Sénat (médias d'Etat)
    • Le groupe britannique Kingfisher précise son plan: 9 Castorama et 2 Brico Dépôt vont fermer en France d'ici deux ans
    • «Pas de décision» à attendre sur le Brexit au sommet de l'UE (Juncker)
    • Brexit: Londres va demander un court report à Bruxelles, selon la BBC, citant une source proche du gouvernement
    • Kazakhstan: le nouveau président propose de rebaptiser la capitale Astana d'après le nom de Nazarbaïev
    • Grand débat national: 86% des Français souhaitent un changement de politique économique et sociale (sondage Viavoice)

    Emmanuel Macron manque-t-il de fermeté avec les puissants de ce monde ?

    Le président russe Vladimir Poutine avec le président français Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron à Saint-Petersbourg, le 24 mai 2018. Reuters/Grigory Dukor

    A peine élu, le président français a entamé son mandat, tambour battant, en terme de politique étrangère. En 1 an, 43 voyages officiels à l’étranger.

    Très vite Emmanuel Macron déroule le tapis rouge à Vladimir Poutine en l'invitant au château de Versailles, c'était il y a un an. Puis il accueille Donald Trump pour le 14 juillet à Paris le président américain qu'il présente depuis comme « son ami ».
    On se souvient aussi de l'ovation qu'il a reçu au Forum de Davos, devant un parterre de grands patrons internationaux où Emmanuel Macron avait scandé « France is Back ».
    Bref, avec peu d’expérience, Emmanuel Macron imprime son style, notamment sur la forme : chaleureuses accolades avec ses hôtes, sourires, selfies.
    Mais pour quels résultats sur le fond?

    Pour en débattre :

    - Michel DUCLOS, ancien ambassadeur de France notamment en Syrie, conseiller spécial à l'Institut Montaigne.

     

    Manuel LAFONT RAPNOUIL, directeur du Bureau de Paris de l’ECFR (Conseil européen des relations internationales en français)

     

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.

     

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.