GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Plan Banlieue: Faut-il y voir une forme de renoncement ou une rupture nécessaire ?

    Le président de la République française Emmanuel Macron lors de la présentation de la poltique du gouvernement pour les banlieues françaises. AFP/Ludovic Marin

    C'était la semaine dernière, Emmanuel Macron recevait 600 personnes à l'Élysée, élus locaux, députés, maires, habitants et habitantes des banlieues, représentants et représentantes d'associations pour leur présenter les leçons qu'il avait tiré du rapport que lui avait remis quelques jours plus tôt Jean-Louis Borloo. « Avant tout chose, je ne vais pas vous faire un discours, ça peut en décevoir certains, et je ne vais pas non plus vous annoncer un plan ville, un plan banlieue ou quoi que ce soit, parce que cette stratégie est aussi âgée que moi. Il y a eu des choses qui ont été faites, mais on est au bout de ce que ça a pu produire sur cette méthode. Nous nous devons d’inventer ensemble une méthode, un rythme, sans doute différents ». Un non-discours d'une heure et demie tout de même, pour présenter non pas un plan donc, malgré quelques annonces, mais « une méthode et une philosophie » censée mettre fin à l'ostracisation croissante de certains quartiers et de leurs habitants. Que penser de cette nouvelle approche ? Faut-il y voir une forme de renoncement ou une rupture nécessaire ?

    Pour en débattre :

    Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis

    Pierre-Alain RAPHAN, député LREM (10e circonscription de l'Essonne)

    Anne CHARPY, fondatrice et directrice de l’association de Voisin Malin, réseau d’habitants dans les quartiers populaires.

    Tribune d'Anne Charpy dans Médiapart

     

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.


    Sur le même sujet

    • Aujourd'hui l'économie

      Le président Macron veut mobiliser les entreprises pour la banlieue

      En savoir plus

    • France / Banlieues

      France: Emmanuel Macron veut «changer de méthode» pour les banlieues

      En savoir plus

    • France / Banlieues

      France: les mesures du «plan banlieues» dévoilées

      En savoir plus

    • France

      Les banlieues attendent de Macron un plan ambitieux

      En savoir plus

    • France

      France: du rififi entre Macron et Borloo sur les banlieues?

      En savoir plus

    • Invité France

      Le plan Borloo pour la banlieue remis au Premier ministre

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.