GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cyclisme: l'Italien Nibali, blessé, abandonne le Tour de France (équipe)
    • Discussions «en cours» pour une rencontre Trump/Poutine à Washington (Maison Blanche)

    A la Une: Bemba acquitté par la CPI

    Un partisan de Jean-Pierre Bemba laisse éclater son soulagement après la décision de la Cour pénale internationale d'acquitter l'ancien vice-président de la RDC. AFP/John Wessels

    « Scènes de liesse au siège du MLC à Kinshasa », clame Actualité.cd. Ce journal congolais sur Internet a mis en ligne photos et vidéos de militants improvisant « chansons et danses » à l’annonce du verdict hier au siège du Mouvement de Libération du Congo.

    « Jean-Pierre Bemba acquitté, l’opposition revigorée », lance « en manchette » Le Potentiel à Kinshasa. Pour ce quotidien congolais, pas de doute, c’est une « nouvelle ère » qui commence. « Kinshasa a exulté en fin de journée d’hier », relève-t-il. Et cet acquittement « va, sans doute, redessiner la carte politique de la République démocratique du Congo », prévient ce journal kinois.

    Pour Le Potentiel, il ne fait guère de doute qu’il sera facile à Jean-Pierre Bemba de « porter la casquette de héros vivant de la lutte contre les excès d’un pouvoir ivre, avec à la clé la jouissance de la sympathie de tout un peuple pour sa longue détention » et sa libération attendue fait de lui une « pièce maîtresse pour remodeler le visage politique congolais ». Voilà pourquoi ce quotidien kinois sonne ce matin « le début d’une nouvelle ère ».

    CPI : espoir pour Gbagbo et Blé Goudé

    En Côte d’Ivoire aussi, l’acquittement de Jean-Pierre Bemba commence à résonner ce matin. Etant rappelé le procès en cours de l’ex-président de la République Laurent Gbagbo et de son ministre Charles Blé-Goudé devant la CPI, la presse ivoirienne y va de ses premiers commentaires.

    Et tandis que le quotidien indépendant L’Inter évoque dans un article de dernière page une « décision historique » de la CPI, son confrère Soir Info atteste que ce « véritable coup de théâtre » va « certainement fait sourire et surtout espérer » Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, car cet acquittement de Jean-Pierre Bemba « laisse transparaître une lueur d'espoir pour les deux Ivoiriens » pour qui « le bout du tunnel ne semble plus loin », énonce Soir Info.

    « Avec cette décision (…) la Cpi fait tomber un cliché partagé par plus d’un. À savoir qu’elle serait un chemin sans retour, estime L’Intelligent d’Abidjan. Elle fait démentir toutes les langues qui disent qu’y aller, c’est être déjà condamné ». Selon ce journal ivoirien, la libération « prochaine » de Jean-Pierre Bemba « démontre », qu’on peut « entrer à la CPI et en ressortir, si l’on est innocent » d’abord, que la CPI n’est pas « totalement » une « justice aux ordres, même si c’est une juridiction par nature , politique », énonce L’Intelligent d’Abidjan (lequel journal, avec son emploi de l’adverbe « totalement », laisse donc clairement entendre ce matin que si la CPI n’est pas « totalement » une justice « aux ordres », elle le serait quand même un peu en partie…)

    CPI : fiasco judiciaire

    En France enfin, Libération estime que « la cour pénale (est) décrédibilisée ». Pour le bureau du procureur de la CPI, « le choc est rude », énonce Libé, car ledit bureau sort « très affaibli par cet échec retentissant : dix ans de procès pour rien ».

    Plus largement, pour la CPI, ce « long » procès était un « symbole », une « opportunité historique », souligne ce quotidien, c’était celui des « violences sexuelles », celui de la « notion de "supériorité hiérarchique", celle qui rend les "chefs" comptables des exactions de leurs troupes sur le terrain ».

    Pour les victimes, Libération estime « dévastatrices » les conséquences de l’acquittement de Jean-Pierre Bemba, et pour la justice internationale, c’est tout simplement : « échec et mat ».

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.