GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La Semaine africaine de l’Unesco 2018

    Sabine Bakyono/Kanzié, ambassadrice, déléguée permanente adjointe du Burkina Faso auprès de l’Unesco. © RFI/Sayouba Traoré

    L’édition 2018 de la Semaine africaine de l’Unesco vient de se tenir du 22 au 25 mai, à la Maison de l’Unesco à Paris. La Semaine africaine a été initiée dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’Afrique, le 25 mai 2018.

    Ce jour célèbre la commémoration de la création de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA), le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, en Ethiopie. Durant une semaine, le groupe Afrique de l’Unesco, à travers différentes activités et festivités, met en valeur la richesse du patrimoine et de la diversité culturelle africaine, et prône le rapprochement entre les peuples. Expositions, conférences, projections de films, gastronomie, et bien d’autres activités sont au programme.

    © RFI/Sayouba Traoré

    Il y a des données administratives qu’il faut maîtriser dans cette affaire. Cette semaine africaine a été instituée sous l’instigation du groupe Afrique de l’Unesco. Ce groupe Afrique regroupe 54 pays africains. Il est composé des représentations nationales des gouvernements des pays africains accréditées auprès de l’Unesco à Paris. C’est un monde où l’on est, soit une Excellence quelque chose, soit un technicien du monde de la culture. Il est donc impératif de comprendre comment est composé ce groupe Afrique, comment il est structuré, et comment il fonctionne.

    Cette année, le président du Comité d’organisation de la semaine est le représentant permanent de l’Egypte à l’Unesco. Et le pays invité d’honneur, c’est l’Algérie. « Le patrimoine immatériel : fierté et joie de l’Afrique », tel est le thème central de cette Semaine africaine 2018. Tout simplement parce qu’il y a urgence à sauvegarder ce patrimoine irremplaçable, qui constitue le socle du vivre-ensemble dans les sociétés africaines.

    Invités :
    - Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco
    - Sabine Bakyono, ambassadrice déléguée permanente adjointe du Burkina Faso auprès de l’Unesco
    - Azzedine Mihoubi, ministre algérien de la Culture
    - Désiré Achille Baboula Waganza, conseiller culturel, délégué permanent adjoint de la République Centrafricaine auprès de l’Unesco
    - Kadiatou Ditinn Diallo, présidente de l’Association guinéenne Musikad'Art, basée à Rennes
    - Oumar Keïta, ambassadeur délégué permanent du Mali auprès de l’Unesco.

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Sophie Janin


    Sur le même sujet

    • Le coq chante

      La semaine africaine de l’Unesco à Paris

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.