GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Juin
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Aujourd'hui
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Migrants: «L'Aquarius» interdit d'accoster en Italie

    Des migrants sont ramenés par un navire espagnol au port de Tarifa après avoir été secourus en mer près du détroit de Gibraltar, le 23 juin 2017. Marcos Moreno / AFP

    Les 629 migrants secourus en Méditerranée, qui se trouvent à bord de l'Aquarius vont pouvoir accoster en Espagne, après avoir été refusés en Italie puis à Malte. Le sort de ces exilés était au cœur d'un bras de fer entre plusieurs pays européens. Sur instructions de l'Italie, le navire de l'ONG française SOS Méditerranée avait recueilli ces migrants en perdition puis avait reçu la consigne de rester au large. C'est la première fois depuis l'arrivée au pouvoir de la coalition entre la Ligue et le Mouvement Cinq étoiles (M5S, antisystème) que l'Italie bloque ainsi ses ports. L’analyse de Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS, spécialiste des migrations internationales.


    Sur le même sujet

    • Migrations

      Quatre pays européens lancent une initiative pour les migrants disparus

      En savoir plus

    • Migrations

      L'ONU considère désormais le trafic de migrants comme un crime international

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      Quand des migrants mettent en images leurs propres parcours

      En savoir plus

    • Libye

      Libye: l'ONU sanctionne six trafiquants de migrants, une première

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Grève générale au Brésil: mobilisation en baisse, Bolsonaro à la peine

    Grève générale au Brésil: mobilisation en baisse, Bolsonaro à la peine
    Nouvelle journée de grève générale hier vendredi au Brésil, contre notamment la réforme des retraites. Blocages de routes, perturbations dans les transports, manifestations dans plusieurs villes, ont ponctué la troisième journée de mobilisation en un (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.