GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 11 Novembre
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Brexit: Esther McVey, la ministre du travail, est la troisième personne à démissionner au sein du gouvernement britannique
    • Justice internationale: les arrestations de l'opposant Navalny visaient à «étouffer le pluralisme politique» en Russie (CEDH)
    • Accord sur le Brexit: démission du ministre britannique en charge du dossier, Dominic Raab
    • Accord sur le Brexit: c'est «une bonne nouvelle pour l'économie française» (Le Maire)
    • Electricité: fermeture possible des centrales à charbon françaises après 2020 (gestionnaire)
    • Accord sur le Brexit: Shailesh Vara, secrétaire d'Etat britannique pour l'Irlande du Nord annonce sa démission
    • Brexit: Donald Tusk annonce un sommet européen le 25 novembre pour signer l'accord de retrait
    • Argentine: le Parlement adopte un budget d'austérité conforme à l'accord avec le FMI (officiel)

    Faut-il s’inquiéter de la nouvelle organisation politique en Irak?

    Le chef de l'Alliance de la Conquête et de la milice chiite soutenue par Téhéran Hadi al-Ameri parle lors de la conférence de presse annonçant son alliance avec le leader chiite Moqtada Sadr, en second plan, le 12 juin 2018 à Najaf, au sud de l'Irak. REUTERS/Alaa al-Marjani

    Une alliance surprise à la tête de l’Irak. Un mois après les élections législatives, les deux listes arrivées en tête ont annoncé qu’elles allaient diriger le pays ensemble : il s’agit de la liste du nationaliste chiite Moqtada Sadr, et celle d’anciens combattants antidjihadistes proches de l’Iran. Trente ans après la fin de la guerre Iran/Irak, faut-il s’inquiéter de l’influence de Téhéran dans les affaires irakiennes ? Ou bien peut-on espérer que cette alliance permette le début de la reconstruction post-Etat islamique dans le pays ? C’est le débat du jour.

    Pour en débattre :

    - Myriam Benraad, professeure en Sciences politiques et en Etudes de sécurité à l’Université de Leyden aux Pays-Bas. Auteur du livre «Jihad: des origines religieuses à l’idéologie», éditions Le Cavalier Bleu.
    - Gérard Chaliand, géopoliticien, spécialiste de l’étude des guerres et des conflits armés internationaux et auteur de « Pourquoi perd-on la guerre ? » (Editions Odile Jacob 2016)

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook ou sur Twitter.


    Sur le même sujet

    • Irak

      Irak: le populiste Sadr annonce une alliance avec une liste proche de l’Iran

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.