GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    • Une toile de Hockney vendue 90,3 millions de dollars, record pour un artiste vivant

    A la Une: l’Afrique est partie du mauvais pied au Mondial

    Coupe du Monde 2018 - Groupe D- Croatie-Nigeria au stade de Kaliningrad en Russie,le 16 juin 2018. Les joueurs croates célèbrent leur victoire. Le Nigérian Oghenekaro Etebo, marque contre son camp, c'est le premier but pour la Croatie. Reuters

    « L’Afrique a mal démarré la Coupe du monde 2018, soupire L’Observateur Paalga () à Ouagadougou. Du moins pour le moment, car il reste 2 représentants qui n’ont pas encore joué leur premier match. Mais déjà, le tableau est terne, pour ne pas dire sombre : 3 pays, 3 défaites, 0 but marqué et 4 encaissés. Voici résumées donc les prestations cumulées de l’Egypte, du Maroc et du Nigeria, face respectivement à l’Uruguay (0-1), l’Iran (0-1) et la Croatie (0-2). »

    « C’est donc un zéro pointé sur toute la ligne, renchérit Le Pays, pour ces trois sélections africaines qui, au-delà des défaites enregistrées, ont fait montre d’une fébrilité défensive et d’une inefficacité offensive plus qu’inquiétantes pour la suite de la compétition. On avait cru, en effet, que l’Egypte était une pépinière de joueurs talentueux aussi bien dans le jeu collectif que dans les percées individuelles, mais on doit malheureusement se rendre à l’évidence, à l’issue de son premier match, que cette équipe des Pharaons ne fera pas rêver, sans le retour de blessure de son métronome et renard des surfaces, Mohamed Salah. La grosse désillusion est venue du Maroc, pointe encore le quotidien ouagalais, qui a été incapable de tenir la dragée haute aux modestes Iraniens, a priori les plus faibles du groupe, alors qu’il y avait l’étincelant Younès Belhanda sur le terrain et l’excellentissime Hervé Renard sur le banc. »

    Les Tunisiens inverseront-ils la tendance ?

    Alors les yeux se tournent vers la Tunisie qui va entrer en lice ce lundi et vers le Sénégal qui jouera demain. Tunisie – Angleterre ce soir… « À 19 heures, lundi, le pays s'arrêtera, relève Le Point Afrique. Tous les cafés du pays arborent un écran. Le piratage marche à fond via la Dreambox qui permet, pour dix dinars par mois, d’accéder aux chaînes du monde entier. Sur Facebook, on s’échange les canaux diffusant la compétition. De la ZDF à la RTS 2, une géographie des satellites se partage. À El Jem, l’un des plus beaux Colisées du monde, on dresse un écran géant afin que le spectacle soit public. Le festin footballistique sera collectif. »

    Mais, « une fois de plus, note Jeune Afrique, la Tunisie n’a pas été très bien servie par le tirage au sort. Avec l’Angleterre, la Belgique et le Panama comme adversaires, les Aigles de Carthage vont devoir sortir le grand jeu. »

    Il n’empêche, « la Tunisie rêve d’un exploit face à l’Angleterre », s’exclame Fraternité Matin en Côte d’Ivoire. « Les Aigles de Carthage miseront avant tout sur la solidarité entre les joueurs qui se considèrent comme des 'frères d’armes'. L’équipe dirigée par Nabil Maaloul semble également bien armée tactiquement et techniquement. » Preuve en est, souligne Fraternité Matin, que la Tunisie avait fait « très bonne impression dans les rencontres de préparation. Une seule défaite contre l’Espagne (0-1) en cinq matches. »

    Premier pays arabe à s’imposer ?

    La Tunisie devra sauver l’honneur des nations arabes, relève pour sa part le site tunisien d’information Webdo: en effet, « les trois représentants arabes ont tous perdu leurs premiers matchs. Si l’Arabie Saoudite a signé la pire performance, jusqu’à présent, de ce Mondial en s’inclinant 5-0 face à la Russie, en ouverture, les Égyptiens étaient l’auteur d’une défaite honorable dans les derniers instants face à l’Uruguay, largement favori pour se qualifier, premier, du groupe A. Le Maroc quant à lui, a déçu ses supporters puisqu’il a perdu son premier match contre une équipe iranienne, jugée la moins forte du groupe B. Les Lions ont perdu le match à ne pas perdre. (…) L’espoir de voir au moins un premier point ou un premier but arabe lors de cette Coupe du Monde reste donc tributaire de la performance de la Tunisie ce lundi face à l’Angleterre, une mission qui s’annonce très compliquée, pointe Webdo, même si Wahbi Khazri, première star de cette équipe, a repris sa forme. »

    « Sale temps pour les grands ! »

    Enfin, à noter que des têtes d’affiche et non des moindres sont tombées lors des premiers matches… « Sale temps pour les grands ! », s’exclame en effet Wakat Séra. « Malgré ses 5 étoiles, le Brésil n’a pas fait mieux qu’un nul (1-1) avec la Suisse. Les 4 étoiles de l’Allemagne, championne du monde en titre, n’en n’ont pas fait un ogre devant le Mexique qui l’a battue 1à 0. L’Argentine du galactique Lionel Messi, bousculée par les sympathiques islandais, peut se réjouir d’avoir arraché un point grâce au résultat nul qui a sanctionné l’opposition entre un favori et une équipe presqu’anonyme. » Alors, poursuit Wakat Séra, « s’il faut reconnaître que ce n’est que la première journée, et que les prochains matches devraient permettre aux plus capés de faire respecter la hiérarchie, il faut surtout établir le constat que le football mondial connaît un nivellement par le bas. Les certitudes sont de plus en plus bousculées et les palmarès glorieux ne font plus trembler des adversaires plus accrocheurs et plus enthousiastes. »

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.