GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la Une: au Mali, des Peuls visés par une attaque meurtrière samedi

    Manifestation de Peuls organisée à Bamako par la Jeunesse Tabital Pulaaku-Mali le 15 mars 2018, pour dénoncer les exactions dont les Peuls sont victimes depuis plusieurs jours dans le centre du Mali. © ANNIE ROSEMBERG / AFP

    Cela s’est passé dans le cercle de Djenné, dans le village de Koumaga plus précisément. Seize personnes tuées lors d’un « accrochage violent » ayant « opposé des communautés » selon les autorités. Tabital Pulaaku, principale association peule du pays, évoque pour sa part un bilan d’au moins 32 morts et pointe du doigt des chasseurs dozo qui seraient à l’origine de cette attaque…

    Une information naturellement relayée sur les sites maliweb.net, malijet.com ou encore maliactu.net. Mais une fois n’est pas coutume, ce week-end, ce dossier malien a été suivi de près au Canada également car « Ce massacre survient au moment où des éclaireurs des Forces armées canadiennes débarquent » dans le pays – c’est ce qu’on peut lire sur le site de Radio Canada… « Pour une périlleuse mission de paix », précise l’article, « la première opération d'envergure sous l'égide des Casques bleus depuis les années 1990 ». Et « on attend beaucoup des Canadiens au Mali prévient Radio Canada…» Sur place, c’est le lieutenant-colonel Tom Murphy qui est donc aux commandes depuis hier d’une petite équipe d’une douzaine d’hommes qui effectuent un travail de reconnaissance et de planification logistique, « c’est l'une des tâches les plus complexes que nous ayons eu à accomplir » affirme le lieutenant-colonel Murphy.  Lundi, quelques dizaines de soldats supplémentaires auront atterri à Gao, dans le nord du pays. Et d'ici le mois d'août, la mission débutera réellement avec quelque 250 soldats.
    En somme, « le Canada est entré dans une nouvelle ère de maintien de la paix », estime pour sa part le Toronto Star.

    Au Nigéria, ce sont des violences dans le centre du pays qui font la Une…

    Le Vanguard, notamment, revient longuement sur cette attaque ayant frappé plusieurs villages de la région de Barikin Ladi, dans l'Etat du Plateau. Attaque attribuée à des éleveurs nomades par les autorités. Le site internet relaie le bilan du général Anthony Atolagbe, commandant de la force militaire spéciale, qui s’exprimait depuis le bush où il a confirmé 56 morts et l’arrestation de 3 personnes ayant déjà avoué, selon lui, avoir participé à l’attaque. Le Vanguard évoque aussi le bilan de la commissaire de la police d’Etat, Undie Adie: ses services ont constaté la présence de 86 cadavres, mais le chiffre n’est peut-être pas exact, car certaines familles ont déjà emporté la dépouille mortelle de leur proche, explique la commissaire. Le Vanguard lui aussi, a rassemblé de nombreux témoignages, et avec d’autres attaques à Mangu et Riyom, il estime qu’au total quelque 120 personnes ont perdu la vie ce week-end dans l’Etat du Plateau. Cinquante maisons auraient aussi été brûlées . En réponse, un couvre-feu nocturne a été décrété dans la région.

    La presse qui revient également sur l’explosion samedi au Zimbabwe

    Une bombe a explosé à Bulawayo, au White City Stadium, lors d’un meeting du président Emmerson Mnangagwa... Au moins 49 personnes blessées, dont les deux vice-présidents du pays selon le bilan officiel relayé au Zimbabwe par The Herald et News Days… Les deux journaux précisant que la police mène des investigations et offre une récompense à quiconque donnerait des informations. Et malgré ces évènements, les autorités écartent l’idée de reporter l’élection prévue à la fin du mois de juillet et d’instaurer un état d’urgence également, comme on peut le lire dans le Mail and Guardian notamment… En tout cas, vu de l’étranger, les conjonctures vont déjà bon train sur cette attaque, et on a vite fait de penser à un attentat politique souligne l’Observateur palgaa au Burkina. L’observateur qui présente trois hypothèses différentes… Je laisse ceux qui le souhaitent aller les découvrir sur leur site internet…

    Des terrains beaucoup plus légers ont également fait l’actualité hier, ceux du Mondial russe de football

    Et la presse sénégalaise qui se montre dure après le second match de l’équipe nationale en Coupe du monde, un match comptant pour le groupe H… Et « les Lions qui se compliquent la tâche » titre Walf en Une, évoquant une piètre prestation, une contre performance, après le match nul concédé face au Japon. Les Lions de la Teranga désormais obligés d’aller chercher des points contre la Colombie qui a brillé hier soir 3-0 face à la Pologne. En tout cas jamais un match nul n’aura été si mal accueilli estime Walf, il a plongé Dakar et le Sénégal dans un silence, dans une atmosphère de deuil national. Seneweb.com semble plus optimiste et tient des compte précis : pour atteindre les 8ème de finale, les Sénégalais ont besoin d’un point supplémentaire jeudi prochain contre les Colombiens. Il leur restera, le cas échéant, à voir s’ils finiront premiers ou deuxièmes. On préférera nous aussi rester optimiste…

    Au Maroc enfin, la presse annonce bien sûr ce lundi la dernière rencontre, pour l’honneur dirons-nous, contre l’Espagne… Le Maroc qui est déjà éliminé de la compétition, tout comme les Egyptiens qui affronteront pour leur part l’Arabie saoudite…

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.