GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Juillet
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 21 Juillet
Dimanche 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cyclisme: l'Italien Nibali, blessé, abandonne le Tour de France (équipe)
    • Discussions «en cours» pour une rencontre Trump/Poutine à Washington (Maison Blanche)

    Nigeria (Série 1/5): dans l'Etat de Benue, les bergers et fermiers en conflits

    Des fermiers tivs de l'Etat de Benue, Nigeria. RFI/Moïse Gomis

    La crise entre bergers et fermiers devient aigüe et se prolonge dans le centre du Nigeria. Le président Muhammadu Buhari multiplie en vain les réunions avec les responsables des services de défense et de sécurité du Nigeria. Toutes les semaines, depuis le début de cette année, la Police est sollicitée dans l’État de Benue suite à des incidents souvent mortels. La crispation est désormais tellement forte que de nombreuses communautés d’agriculteurs ont constitué des groupes d’autodéfense avec des civils volontaires. Comme dans trois autres États (Edo, Ekiti et Taraba) un décret promulgué par le gouverneur de l’État de Benue Samuel Ortom (membre de la majorité présidentielle) il y a plusieurs mois interdit l’accès aux pâturages aux pasteurs peuls transhumant du nord du Nigeria. Les communautés peules vivant dans l’État de Benue sont extrêmement sur la défensive par peur d’être assimilées aux membres présumés de milices armées, attaquant les villages locaux. L’opération de maintien de l’ordre décidée en février 2018 par Abuja s’est arrêtée par faute de moyen financier, crispant encore plus les fermiers de l’État de Benue. Ces derniers ont le sentiment d’être abandonnées et reprochent la passivité de président Muhammadu Buhari et de son gouvernement.


    Sur le même sujet

    • Nigeria

      Nigeria: nouvelles violences dans l'Etat de Benue

      En savoir plus

    • Nigeria

      Nigeria: le président Muhammadu Buhari accélère les réformes

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.