GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Bangladesh: les droits de l'homme verrouillés

    La Première ministre du Bangladesh Cheikh Hasina. AFP

    Les élections générales doivent se dérouler à la fin de l’année au Bangladesh. Dans ce pays à majorité musulmane de 169 millions d’habitants, la campagne a déjà commencé depuis plusieurs mois. Deux femmes se partagent le pouvoir en alternance depuis plus de 30 ans : la Première ministre actuelle Cheikh Hasina, de la Ligue Awami, qui dirige le pays d’une main de fer, et sa principale adversaire, Begum Khaleda Zia du BNP, le parti nationaliste bangladais, qui avait boycotté les précédentes élections de 2014. Sur fond de tensions politiques, les défenseurs des droits de l’homme ont de plus en plus de mal à faire entendre leur voix et à dénoncer les exactions sous prétexte de lutte contre le terrorisme ou contre la drogue.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Birmanie, le retour impossible des Rohingyas

      En savoir plus

    • Bangladesh

      Bangladesh: une centaine de morts dans «la guerre contre la drogue»

      En savoir plus

    • Bangladesh

      Bangladesh: le calvaire des femmes et enfants rohingyas continue

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.