GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La biosécurité dans les pays du Sahel

    Une vue du siège de l’institut du Sahel à Bamako, au Mali ©RFI/Sayouba Traore

    La question est sérieuse. Il suffit d’abord de s’en tenir à la définition de cette biosécurité. Cela concerne les productions animales et végétales, c’est-à-dire agriculture, élevage, pêche et pisciculture. C’est l’ensemble des mesures visant à prévenir les risques de diffusion et de transmission de maladies infectieuses.

    Plus généralement, en Afrique, les législations sur les plantes génétiquement modifiées (PGM) sont en construction. Cette absence ou cette faiblesse des législations et réglementations n’empêche pas les PGM d’entrer massivement sur le continent. Ce qui est important de retenir dans cette affaire, c’est que c’est nouveau, mais que l’on n’a pas suffisamment de recul pour mesurer tous les problèmes qui pourraient se poser. Ajoutons que dans les pays d’Afrique de l’Ouest, on n’a pas toujours les connaissances, les techniques et les équipements qu’il faut. Et comme tout le monde n’a pas le même niveau d’avancement, il faut mettre les forces en commun.

    Très tôt, l’Union africaine s’est intéressée à la biosécurité. Les discussions internationales ont abouti au Protocole de Carthagène sur la prévention des risques biotechnologiques relatif à la Convention sur la diversité biologique, plus généralement appelé Protocole de Carthagène sur la biosécurité, signé le 29 janvier 2000 dans le cadre de l'ONU. Il constitue le premier accord international environnemental sur les OGM.

    Entré en vigueur le 11 septembre 2003, il a recueilli, au 12 septembre 2014, 168 pays membres de ratifications. Et en mai 2001, à Addis-Abeba (Ethiopie), une législation modèle africaine de biosécurité conforme aux dispositions du Protocole de Carthagène voit le jour. Toutefois, on sait qu’il ne suffit pas de signer ou de ratifier des textes issus de négociations internationales.

    Prochaine émission

    L’agroécologie

    L’agroécologie
    En France, des personnages emblématiques comme René Dumont, Pierre Rabhi, Georges Toutain, Marc Dufumier, Dominique Soltner ont été de grands défenseurs de l’agroécologie. C’est une façon de considérer la nature comme un ensemble d’éléments qui fonctionnent (…)
    • L’agroécologie

      L’agroécologie

      En France, des personnages emblématiques comme René Dumont, Pierre Rabhi, Georges Toutain, Marc Dufumier, Dominique Soltner ont été de grands défenseurs de l’agroécologie. …

    • À la découverte des Charentes

      À la découverte des Charentes

      À l’invitation de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, Sayouba Traoré a pu effectuer un périple à Sonnac, à Foussignac et Triac-Lautrait, dans la périphérie …

    • La lutte contre les scolytes

      La lutte contre les scolytes

      Ce sont des petits coléoptères se nourrissant du bois jeune situé sous l'écorce de diverses espèces d'arbres, les scolytes peuvent provoquer d'importants dégâts chez …

    • Être une femme vivant avec un handicap dans un pays pauvre

      Être une femme vivant avec un handicap dans un pays pauvre

      La question est douloureuse. Partout dans le monde -que ce soit dans un pays dit développé ou dans un pays dit sous-développé- lorsque l’on est femme, on est de facto …

    • La production de gomme arabique à Mbour, au Sénégal

      La production de gomme arabique à Mbour, au Sénégal

      Ce matin, nous entrons dans l’univers de la gomme arabique, et pour cela nous allons à Mbour, ville située sur la Petite-Côte, à environ 80 km au sud de Dakar et à 5 …

    • Le printemps bio 2019

      Le printemps bio 2019

      La vingtième édition du Printemps Bio se tient maintenant et les activités couvrent tout le territoire de la France. En fait, il s’agit d’une série d’événements qui ont …

    • Sénégal: l’agriculture, moyen de lutte contre l’émigration des jeunes à Fimela

      Sénégal: l’agriculture, moyen de lutte contre l’émigration des jeunes à Fimela

      Pour l’anecdote, c’est sur la côte atlantique, juste au-dessus de ce bras de mer qui entre sur les terres sénégalaises. À l’école, pendant les cours de géographie, c’est …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.