GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cisjordanie: Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque (armée)
    • Attaque de Strasbourg: une troisième victime est morte (préfecture)
    • Cisjordanie: deux Israéliens ont été tués dans une attaque à l'arme à feu (armée)
    • France: piratage de «données personnelles» enregistrées sur un site du ministère des Affaires étrangères (officiel)
    • Automobile: la justice européenne juge les nouvelles limites d'émissions pour les moteurs diesel «trop élevées»
    • RDC: un mort à Mbuji-Mayi en marge d’une visite attendue du candidat Félix Tshisekedi
    • «Gilets jaunes»: «Il faut maintenant que le mouvement s'arrête», dit Richard Ferrand (LREM), président de l'Assemblée nationale
    • Jérusalem: un attaquant touche deux membres des forces de sécurité avant d'être tué (police)

    Congo-Brazzaville: [1/5] Le difficile retour des déplacés du Pool

    Les résidents congolais déplacés des quartiers sud de Brazzaville s'abritent dans une église après avoir fui de violents affrontements le 4 avril 2016. AFP/Stringer

    Le difficile retour des déplacés du Pool au Congo-Brazzaville premier épisode de notre série de reportages 6 mois après la signature en décembre d’un cessez-le-feu entre le gouvernement et les partisans du Pasteur Ntumi, les ninjas. Petit à petit, les déplacés, estimés à plus de 100 000, regagnent leurs villages. Mais le plus souvent, à leur retour ils trouvent des maisons cassées, pillées, et des champs détruits. Exemple à Soumouna, l’un des fiefs du Pasteur Ntumi. C’est là qu’ont eu lieu les premiers bombardements en avril 2016. Les villages civils alentour n’ont pas été épargnés.


    Sur le même sujet

    • Congo-Brazzaville

      Congo-Brazzaville: libération de plusieurs proches du Pasteur Ntumi

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo-B: le Pool a besoin de matériel pour redémarrer l'activité agropastorale

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo-Brazzaville: une nouvelle loi foncière entre en vigueur

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.