GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Macron au Nigeria : la vitalité de la culture africaine

    Le président français Emmanuel Macron, sur la scène du Shrine avec la chanteuse béninoise Angélique Kidjo, le gouverneur de l'Etat de Lagos Akinwunmi Ambode et le chanteur sénégalais Youssou N'Dour, le 3 juillet 2018. REUTERS / Akintunde Akinleye

    Premier président français à se rendre à Lagos, Emmanuel Macron a tenu à y retourner pour un rendez-vous festif afin de changer des soirées, souvent protocolaires et empesées, des voyages à l'étranger. Il a aussi profité de l 'occasion pour lancer l'organisation de la Saison des cultures africaines qui aura lieu en France en 2020... Parmi ses déclarations sur place, l'une retient tout particulièrement l'attention : « il faut donner à voir la vitalité de la culture africaine », a lancé Emmanuel Macron... Pour en parler, Dominique Malaquais, historienne de l'art, chargée de recherches à l’Institut des Mondes Africains et au CNRS .


    Sur le même sujet

    • Revue de presse Afrique

      A la Une: double casquette pour Emmanuel Macron au Nigeria

      En savoir plus

    • Culture / Afrique

      Le 24 janvier, première Journée mondiale de la culture africaine

      En savoir plus

    • Nigeria / France

      Visite du président français Emmanuel Macron au Nigeria

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.