GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A bord de l’Esperanza sur le récif de l’Amazone

    "Vlad", le capitaine de l'Esperanza. RFI/Arnaud Jouve

    Direction la Guyane. Après avoir documenté, avec des scientifiques brésiliens, la présence d’un récif corallien au large de l’embouchure du fleuve Amazone, au Brésil ; l’ONG écologiste Greenpeace a envoyé son bateau « l’Esperanza » en Guyane pour une deuxième campagne de recherche.
    Objectif : vérifier si le récif corallien, surnommé « le récif de l’Amazone », qui vient d’être découvert au Brésil, est également présent dans les eaux territoriales françaises de Guyane.
    Un enjeu important pour la connaissance scientifique et écologiste sur une zone sollicitée au Brésil et en Guyane par des compagnies pétrolières qui ont déjà fait l’acquisition de concessions dans ces eaux, et qui sont actuellement en attente d’autorisations pour se lancer dans des phases d’explorations.

    L'équipage de l'Esperanza Marizilda Cruppe / Greenpeace


    Sur le même sujet

    • Environnement

      [Carnet de bord] L'Esperanza sur le récif de l'Amazone

      En savoir plus

    • Reportage Afrique

      [Série Greenpeace]: surpêche au large du Sénégal : à bord de l'Esperanza (1/5)

      En savoir plus

    • Pêche

      Lutte contre la pêche illicite: l'Esperanza en patrouille en Guinée

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.