GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    «1968 Quand l'Amerique gronde», de Jean Eric Branaa

    La couverture du livre de Jean-Eric Branaa «1968 quand l'Amérique gronde», aux Editions Privat. Editions Privat

    A l’heure des rétrospectives, que reste-t-il de l’année 1968 dans la mémoire des Américains ? L’année 1968 est-elle la pire de toute l’histoire américaine ?, s’interroge Jean-Eric Branaa dans son dernier ouvrage 1968 Quand l’Amérique gronde. C’est certes une succession de tragédies avec l’assassinat de Martin Luther King en avril et les émeutes qui s’ensuivent dans une dizaine de villes, le meurtre de Robert Kennedy en juin. Dans le même temps, l’Amérique toute puissante constate que tous les Américains ne profitent pas des retombées des années glorieuses du capitalisme post Seconde Guerre mondiale. Des exclus du système qui se font entendre. Pourtant, certains Américains, à l’instar du président Donald Trump, semblent persuadés que les temps étaient meilleurs en 1968 qu’en 2018. C’est ce paradoxe que Jean-Eric Branaa analyse dans 1968 Quand l’Amérique gronde, publié aux Editions Privat. Jean-Eric Branaa, chercheur associé à l’IRIS, spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Paris II Panthéon-Assas répond aux questions de Sylvie Noël.


    Sur le même sujet

    • Une semaine d'actualité

      Thomas Daum: «Du voyage rêvé au tourisme de masse»

      En savoir plus

    • En sol majeur

      Jadd Hilal

      En savoir plus

    • Littérature / Maurice

      Le nouveau roman de l’île Maurice, sans mythologie ni pathos

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.