GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chili: cinq morts dans l'incendie d'une usine en proie aux pillages
    • Chili: couvre-feu décrété pour la deuxième nuit consécutive (officiel)

    Sur les traces d’Alexandra David-Néel

    De gauche à droite : Alexandra David Néel ©Preus Museum - Samten Dzong ©Fondation Alexandra David-Néel.

    Le plus grand explorateur du XXème siècle est une femme.

    Première femme occidentale entrée en 1924 à Lhassa, cité interdite du Tibet, Alexandra David-Néel est aussi entrée dans les mémoires.
    Véritable monument du voyage, cette femme infiniment libre, à la fois journaliste, cantatrice, exploratrice, écrivain, photographe, orientaliste et bouddhiste convaincue, continue, près de 50 ans après sa mort, à fasciner les âmes vagabondes et aventureuses à travers le monde.
    Son esprit, anticonformiste et libertaire, frappe par sa modernité et sa farouche indépendance, à une époque où les femmes prenaient peu la poudre d’escampette pour l’Orient et ses contrées himalayennes.
    Ses multiples voyages qui vont la mener de Ceylan au Sikkim, en passant par l’Inde, la Chine et le Tibet bien sûr, vont marquer son époque, et au-delà les générations suivantes.
    Ses nombreux écrits, entre récits de voyage et ouvrages savants sur le bouddhisme, vont participer à mieux faire connaître le Tibet, mais aussi le bouddhisme tibétain. Tous ceux qui l’ont lue, mais aussi côtoyée de près ou de loin s’en souviennent.
    En 1928, de retour du Tibet, Alexandra va poser ses valises à Digne-les-Bains, dans les Alpes de Haute-Provence. C’est là qu’aujourd’hui, dans sa « résidence de la méditation », on retrouve une maison-musée émouvante retraçant la vie, les aventures et les engagements d’Alexandra David-Néel. C’est aussi là que vit son ancienne secrétaire particulière, Marie-Madeleine Peyronnet, qui a partagé les dix dernières années de la vie d’Alexandra jusqu’à sa mort, à près de 101 ans.

    Suivez-nous sur ses traces, de l’Himalaya à Digne-les-Bains, à la rencontre de cette dame Lama nommée Alexandra.

    Un reportage de Céline Develay-Mazurelle et Laure Allary. Il s’inscrit dans la collection « Compagnons de route », série de portraits radiophoniques de grands écrivains-voyageurs.

    Pour préparer votre voyage sur les traces d’Alexandra David-Néel :

    - Allez sur le site de Tourisme Alpes de Haute-Provence
    - Plus d’informations sur la Maison Alexandra David-Néel de Digne-Les-Bains
    - Découvrez l’exposition « Sacrées, Montagnes Sacrées » qui se tient de mars à octobre 2018, au Musée Gassendi de Digne-Les-Bains, autour de l’influence d’Alexandra David-Néel sur les artistes occidentaux d’avant-garde du XXème siècle.
    - Explorez le site de l’Association Alexandra David-Néel
    - Plongez-vous dans l’œuvre foisonnante d’Alexandra David-Néel, rééditée en France aux Editions Plon.
    - Lisez la biographie de Joëlle Désiré-Marchand, « Alexandra David-Néel, passeur pour notre temps » parue aux Editions Le Passeur.
    - Suivez Alexandra et sa secrétaire Marie-Madeleine dans les 2 tomes de la réjouissante BD consacrée à l’exploratrice « Une vie avec Alexandra David-Néel » de Mathieu Blanchot et Fred Campoy. Bamboo Editions/ Grand Angle.
    - Un bel ouvrage de Jeanne Mascolo est également prévu à la parution en octobre 2018, aux Editions Paulsen, à l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de l’aventurière.
    - Faites enfin un tour du côté du Musée National des Arts Asiatiques, Musée Guimet à Paris, où la vocation d’Alexandra David-Néel est née et où se trouve aujourd’hui sa très riche bibliothèque. Le musée lui a consacré en 2017 une exposition « Une aventurière au musée ».


    Sur le même sujet

    • «Premières de cordée»

      «Premières de cordée»

        

    • Un monde de wax (2/2)

      Un monde de wax (2/2)

      Des marchés d’Afrique de l’Ouest aux échoppes de Château-Rouge à Paris, en passant aujourd’hui par les défilés des plus grands créateurs de mode, le wax est un tissu …

    • Un monde de wax (1/2)

      Un monde de wax (1/2)

      Des marchés d’Afrique de l’Ouest aux échoppes de Château Rouge à Paris, en passant aujourd’hui par les défilés des plus grands créateurs de mode, le wax est un tissu …

    • Bruce Chatwin, l’insatiable nomade

      Bruce Chatwin, l’insatiable nomade

      Au panthéon des écrivains voyageurs, le Britannique Bruce Chatwin tient une place résolument à part. Consacré chef de file dans les années 80 du « travel writing », il …

    • Tbilissi: changements en lettre capitale

      Tbilissi: changements en lettre capitale

      Depuis quelques années, la capitale de la Géorgie connaît une transformation inédite, à l’image de l’évolution du pays.Libérée du joug soviétique depuis 1991 et entrée …

    • Mafate, cœur battant de La Réunion

      Mafate, cœur battant de La Réunion

      À plus de 2 000 mètres d’altitude, au centre de La Réunion, bat le cœur sauvage et palpitant de l’île de l’océan Indien.Ce cœur qui bat, on est allé l’entendre de plus …

    • La belle évasion

      La belle évasion

      Cap au large du Finistère, à bord du Rara Avis, « l’oiseau rare », l’un des trois-mâts de l’AJD, une association française créée en 1951 par le Père Jaouen. Basée à l’Aber …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.