GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: la justice rejette la demande de révision du procès de l'ex-trader Jérôme Kerviel (avocats)
    • Kim Jong-un souhaite un second sommet avec Donald Trump «à une date rapprochée» (Moon Jae-in)
    • France: un centre d'hébergement pour réfugiés ouvre à Paris dans le XVIe, deux ans après un lieu dédié aux SDF (préfet de région)
    • Commerce aux Etats-Unis: Amazon envisage d'ouvrir 3000 magasins sans caissier d'ici 2021 (Bloomberg News)
    • Commerce et échanges internationaux: les risques «s'intensifient» pour l'économie mondiale (OCDE)
    • Négociations du Brexit: le chancelier autrichien Sebastian Kurz confirme «un sommet spécial» en novembre 2018
    • Parlement européen: pour Laurent Wauquiez (LR), Orban «a toute sa place au PPE» («Figaro»)

    Andry Ramaroson: «Les Malgaches ont perdu le nord»

    Des centaines de manifestants malgaches dans la rue à Antananarivo, le 14 juin 2018. AFP/Rijasolo

    Les Malgaches, et surtout les jeunes, auraient-ils perdu leurs repères ? C’est en tout cas le constat que certains penseurs de la Grande Île ont fait. La culture malgache, ses valeurs, ses traditions ont disparu de la société. Si le « Hasina », le « sacré », est toujours là, il est devenu quasiment invisible dans les médias, les livres, l’art, les réseaux sociaux. « Des informations du monde entier arrivent à Madagascar, mais peu en sortent ; nous sommes devenus des éponges qui absorbent, mais qui ne renvoient rien », déplore le collectif artistique de la Teinturerie, à Antananarivo. Aussi, pour réfléchir à cette situation, ces membres ont organisé une série de conférences-débats sur la « revalorisation du sacré », avec comme invités, des écrivains, des artistes, des chercheurs. Andry Ramaroson, coach en développement personnel, répond aux questions de Sarah Tétaud.


    Sur le même sujet

    • Madagascar

      Madagascar: les enseignants déterminés à poursuivre la grève

      En savoir plus

    • Madagascar

      Nouvelle vague de manifestations à Madagascar

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: le budget pour les élections n'est désormais «plus un problème»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.