GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
Aujourd'hui
Lundi 25 Février
Mardi 26 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Pourquoi (ou pas) retourner faire de la recherche en Afrique?

    YASE YASE

    Nos invités du jour les chercheurs Isabelle Glitho, Vidushi Nerrghenn-Bhujun, Mamadou Sarr, Risite Heriarivelo et Alpha Kabinet Keita, s'interrogeront autour de la question suivante : «Pourquoi retourner (ou pas) faire de la recherche en Afrique 

    Emission enregistrée, depuis Toulouse, dans le cadre de la première conférence dédiée aux jeunes chercheurs africains en Europe (Yase 2018).

    Pourquoi revenir (ou pas) faire de la recherche en Afrique ? Regards croisés et débats depuis Toulouse.

    Avec :
    - Isabelle Glitho, professeur de Biologie animale (entomologie) à l'Université de Lomé, au Togo. Elle est titulaire de la Chaire UNESCO «Femmes, Sciences et Gestion Durable de l'Eau en Afrique de l'Ouest», et présidente de la Commission Régionale des Experts de l'Afrique de l'Ouest pour l'Agence Universitaire de la Francophonie (CRE-DRAO / AUF)

    - Mamadou Sarr, enseignant-chercheur à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, au Sénégal

    - Risite Heriarivelo, enseignant chercheur, maître de conférences au Département de Physique de l'Université de Toliara, à Madagascar

    - Vidushi Neergheen-Bhujun, maître de conférences, depuis 2014, au Département des Sciences de la Santé et au Centre ANDI de recherche biomédicale et des biomatériaux à la Faculté des Sciences de l'Université de l'Ile Maurice

    - Alpha Kabinet Keïta, médecin biologiste, chercheur de l’Université de Montpellier affecté au sein de l’UMI233 TransVIHMI de l’Institut de recherche pour le développement.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.