GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Aujourd'hui
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    A la recherche des criminels coloniaux: le Général Emile Storms

    Dans les rues de Léopoldville (Kinshasa) quelques mois avant la déclaration d'indépendance du Congo belge. AFP

    Héros de la colonisation ou banal criminel ? Mort en 1918, Emile Storms est une figure banale de la conquête du continent africain par l’Europe. Son nom apparaît en très bonne place parmi les fondateurs de l’« Etat Indépendant du Congo », propriété privée du roi des Belges Léopold II. Il en incarne la brutalité et la rapacité. Envoyé en Afrique Centrale pour officiellement combattre la traite arabo-swahili des esclaves, il s’illustre aussitôt par ses violences contre les Etats africains : pillage des œuvres d’art incarnant la spiritualité et l’organisation politique ; incendie des établissements humains ; exécution réputé exemplaire des chefs récalcitrants. Un assassin, disent aujourd’hui les historiens. Avec Michel Bouffioux de Paris Match Belgique.


    Sur le même sujet

    • Idées

      Esclavage en Afrique

      En savoir plus

    • Reportage France

      Journée des Mémoires de l'esclavage

      En savoir plus

    • Si loin si proche

      Sur la Route des abolitions de l’esclavage dans l’Est de la France

      En savoir plus

    • Débat du jour

      Esclavage: la blessure est-elle guérie?

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo: la fête de l’indépendance, une pause politique?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.