GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Aujourd'hui
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Afrique du Sud: le groupe allemand Mercedes-Benz accroît ses investissements

    Une concession Mercedes-Benz à Sandton en Afrique du Sud (photo d'illustration). Dean Hutton/Bloomberg via Getty Images

    Le groupe automobile allemand Mercedes-Benz a décidé d’augmenter ses investissements en Afrique du Sud. Le nouveau président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a fait de la relance économique son objectif principal. La marque de Stuttgart, présente depuis 1958 dans le pays, est donc le premier gros investissement depuis l’accession au pouvoir de Ramaphosa en février dernier. Mercedes-Benz vient d’annoncer 10 milliards de rands, c’est-à-dire 600 millions d’euros pour la modernisation de l’usine de East London, qui emploie 3 300 personnes dans la région du Cap-Oriental. L’usine produira la nouvelle génération de classe C.

    L’annonce a été faite en grande pompe dans l’usine de East London avec, au micro, le responsable des usines Mercedes-Benz dans le monde et le président Cyril Ramaphosa.

    Que ce soit pour l’extension du bâtiment ou pour la promesse de nouveaux emplois, c’est le soulagement chez les employés. Phumlani Ndamane est le délégué syndical NUMSA dans l’usine :

    « L’investissement va permettre d’étendre la capacité de la zone d’assemblage, de l’atelier de peinture et de l’atelier de carrosserie. Par exemple, il y aura un nouvel atelier de carrosserie flambant neuf, qui nécessitera de nouveaux employés. »

    Avec un taux de chômage avoisinant les 27% en Afrique du Sud et 800 nouveaux postes promis par Mercedes-Benz, c’est aussi la survie du bassin d’emploi d’East London qui était en jeu :

    « La compétition oppose moins aujourd'hui les différents constructeurs automobiles, elle se fait plus à l’intérieur même de chaque marque. L’enjeu principal est donc de savoir si le projet va avoir lieu ici en Afrique du Sud ou en Chine par exemple. »

    600 millions d’euros, c’est tout simplement un record pour un investissement d’un constructeur automobile en Afrique du Sud. Nico Vermeulen est le directeur de l’association nationale des constructeurs automobiles :

    « C’est le plus grand investissement jamais réalisé par un industriel automobile dans le pays. C’est 600 millions d’euros ! Il devrait s’étaler sur deux ou trois ans. »

    Cet investissement est un premier succès pour Cyril Ramaphosa. Il a comme plan de route d’attirer 100 milliards d’euros d’investissement en 5 ans en Afrique du Sud :

    « Eh bien, je pense que c’est un signal fort. Les investissements sont motivés par un environnement, la confiance des investisseurs et par la rentabilité. Donc, cet investissement colossal ne peut seulement que favoriser les décisions qui sont prises à l’étranger », dit Nico Vermeulen.

    L’industrie automobile est un secteur important, représentant 7% du PIB sud-africain. L’investissement de Mercedes-Benz est un message fort envoyé par Cyril Ramaphosa à un an de la présidentielle.


    Sur le même sujet

    • Automobile

      Le constructeur General Motors se retire d'Inde et d'Afrique du Sud

      En savoir plus

    • Afrique du Sud / Cyril Ramaphosa

      Afrique du Sud: après 100 jours au pouvoir, le premier bilan de Ramaphosa

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.