GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Plusieurs ONG hongroises dans le collimateur du gouvernement

    Le Premier ministre hongrois Viktor Orban coupe les aides de Bruxelles pour plusieurs ONG qui aident les étrangers. REUTERS/Bernadett Szabo

    En Hongrie, les ONG sont une nouvelle fois dans la ligne de mire du gouvernement Orban. L’an dernier (2017), les associations qui reçoivent des dons de l’étranger avaient été obligées de s’enregistrer comme « agents de l’étranger ». Une nouvelle loi baptisée « Stop Soros » et entrée en vigueur le 1er juillet ne cible pas seulement les ONG subventionnées par le milliardaire George Soros, la bête noire du gouvernement. Elle criminalise les ONG qui assistent les demandeurs d’asile et étrangers en situation irrégulière. A Budapest, Florence La Bruyère.

    Dans la petite ville monténégrine de Pljevlja, Sabina Talovic accueille les réfugiés sur la route des Balkans. Rfi/Laurent Gestlin

    Si très peu de réfugiés entrent en Hongrie, ils sont encore des milliers à errer de nouveau dans les Balkans. Ils empruntent la route qui, de Grèce, conduit en Bosnie-Herzégovine. Au Monténégro, la maison de Sabina Talovic, présidente de l'unique association féministe du nord du pays, est devenue un refuge où ceux qui sont épuisés par le voyage peuvent se reposer quelques jours. Portrait signé Laurent Geslin.

    La chronique d'Eve Minault: le bras de fer entre Airbnb et les capitales européennes.

    Une innovation belge pour faciliter le stationnement des voitures dans les rues de Bruxelles. Il sera bientôt possible de se garer devant le garage d’un particulier, en toute légalité. Et une fois encore, c’est une appli qui rend tout cela possible, Joana Hostein.

    Au Portugal, l'arbousier est connu depuis toujours, notamment pour l’eau-de vie tirée de ses fruits rouges à l’automne. Dans des campagnes dépeuplées, il perd du terrain. Pourtant ses vertus que l’on ne finit pas de redécouvrir déclenchent un nouvel intérêt. A peine 15 000 ha sont plantés aujourd’hui au Portugal, mais les autorités nationales et européennes encouragent les plantations d’un arbre très efficace dans la lutte contre les incendies. C’est un reportage de Marie-Line Darcy.

    En partenariat avec le Parlement européen

    Avec le soutien de la Direction générale de l'agriculture et du développement.

    Cliquez sur l'image pour le diaporama

    L'arbousier, une barrière naturelle contre les incendies Rfi/Marie-Line Darcy

     


    Sur le même sujet

    • UE / Migrants

      Quotas de réfugiés: la justice européenne déboute la Hongrie et la Slovaquie

      En savoir plus

    • Réfugiés / UE

      Réfugiés: la Commission ouvre des procédures contre Varsovie, Budapest et Prague

      En savoir plus

    • France

      Tourisme: la mairie de Paris assigne en référé Airbnb et Wimdu

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Journaliste en Turquie: métier à haut risque

    Journaliste en Turquie: métier à haut risque
    Il ne fait pas bon être journaliste en Turquie aujourd’hui. Chaque mois amène son lot de condamnations à des peines  allant de quelques années de prison, à la perpétuité. Ils sont des centaines envoyés derrière les barreaux, pour je cite « apologie du (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.