GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Aujourd'hui
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    J-J Boillot (CEPII): «un véritable boom» sur les échanges économiques Chine-Afrique

    Le président chinois Xi Jinping parle avec le chef d'Etat sénégalais Macky Sall au palais présidentiel, à Dakar, le 21 juillet 2018. REUTERS/Mikal McAllister

    Arrivé à Dakar au Sénégal, première étape de sa tournée en Afrique, le président chinois Xi Jinping se présente avec le costume de dirigeant du premier partenaire commercial du continent mais également d'une puissance mondiale de plus en plus influente politiquement et militairement. Pourqoi le Sénégal comme première destination de cette tournée régionale de Xi Jinping ? La balance commerciale entre Chine et Afrique est en train de se rééquilibrer peu à peu, le déficit commercial africain dans ses échanges avec la Chine s'est réduit depuis trois ans environ. N'est-ce pas un changement en trompe l'oeil ?  Xi Jinping effectue cette tournée africaine avec un statut politique très renforcé, il tient désormais une bonne partie du régime dans sa main. Ce statut de leader fort de la première puissance économique mondiale lui donne-t-il plus de poids dans ses relations avec les dirigeants africains ? Quels sont les enjeux économiques de ce déplacement ? Pour en parler, Jean-Joseph Boillot, conseiller du club du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) pour les pays émergents est l'invité de la mi-journée de RFI.

    Jean-Joseph Boillot. capture décran/youtube.com

    Jean-Joseph Boillot , Conseiller du club du Centre d’Etudes Prospectives et d’Informations Internationales (CEPII)

    « La présence de la Chine est très marquée sur la partie Est (Éthiopie, Kenya etc…). Et il y a depuis maintenant 4, 5 ans, un véritable redéploiement vers l’Afrique de l’Ouest qui apparait pour les Chinois une zone importante avec la façade atlantique en particulier. Sur le plan des échanges économiques c'est un véritable boom .»

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.